10 comportements de blogueurs insupportables

10 comportements de blogueurs insupportables

Allez un petit post détente pour commencer la semaine, comme vous le savez peut être si vous me suivez, j’ai longtemps travaillé avec des « influenceurs » pour développer des marques sur le net et de surcroit améliorer leur référencement par de la technique dite de promotion ou dotation. Si dans la majorité des cas, ce genre de partenariats se passe bien, il m’est aussi arrivé de m’arracher les cheveux ou de tomber des nues face à certains comportements, je vous ai donc réservé ici une petite compilation.

.La profiteuse

influenceur-profiteur

Elle se montre captivée par vos produits,  mais dans votre catalogue elle va choisir le produit le plus cher avec toutes les options, l’expédition ultra rapide chronopost remise mains propre en moins de 12 heures. Puis finalement elle va en choisir un par membre de sa famille avant de daigner parler de vous ! Elle va ensuite vous demander de faire un concours pour SA communauté et revenir vers vous à chaque fête du calendrier afin d’essayer de grappiller quelque chose 🙂

.Celle qui fait la morte

blogueuse répond pas

Aprés avoir beaucoup apprécié votre offre et vous avoir écrit de nombreuses fois, au moment de transformer l’essai en parlant de votre marque : silence radio. Vous lui écrivez alors de manière de plus en plus rapprochée et insistante, mais rien n’y fait, malgré 50 relances vous pourrez dire adieu à votre partenariat.

. »J’ai changé d’avis »

je change d'avis

Tout se passe bien dans ce cas de figure, elle est ravie de vos produits, le test est concluant mais soudainement elle préfère annuler l’opération car « des amis blogueurs m’ont dit que ce n’était pas assez cher », « que je ne suis plus intéressée… », « je l’ai bien reçue mais à la place, j’aurais finalement voulu tel autre produit… » des baffes, vous dites ? 🙂

.La poste m’a tuer

poste honte

Vous établissez un très bon contact, et quand vous relancez la blogueuse ou la youtubeuse, elle vous signale qu’elle n’a rien reçu. La poste perd votre colis ou le livre avec un temps plus long que d’habitude. Vous n’y êtes pour rien mais vous vous faites littéralement défoncer car le cadeau n’a pas été reçu à temps pour l’anniversaire de mémé et malgré vos propositions d’explications ou de dédommagement, elle ne veut rien savoir car votre concurrent l’a « livré dans les temps, lui au moins ». Sic…

.La pinailleuse

blogueuse qui pinaille

Vous vendez des petits cadeaux personnalisés et la pinailleuse a la même réaction que si elle achetait un sac Louis Vuitton. « La couleur en vrai, finalement je pourrais l’avoir en un peu plus bleue ? », « Il y a un petit coup au dos de mon objet, je vais être obligé de le signaler dans mon article », « Oui j’ai utilisé les photos de mon 3310 pour faire mon affiche 4 par 3, mais sur mon téléphone elle est nette… » A force de tergiverser, vous perdez patience et décidez de ne plus gaspiller votre énergie à finir un partenariat qui est infinissable.

.Le réveil tardif

blogueuse-reveil-tardif

Vous vendez des cadeaux de noël et soudain vous recevez une réponse, 6 mois après en pleine période estivale pour proposer des boules à neige en partenariat ? Votre catalogue n’est plus le même, et vous avez du mal faire coller la demande avec votre démarche du moment. Vous redoutez de donner suite à ce genre d’opé de crainte d’avoir les mêmes délais pour la suite des événements.

.La parano du Dofollow

paranoiaque

Les échanges se passent parfaitement et le partenariat se déroule comme sur des roulettes…bien, mais quand l’article parait, le seul lien vers votre site est en « Nofollow ». Vous le signalez à la blogueuse mais vous vous heurtez à un mur car « Google a dit qu’il fallait faire comme celà sinon il supprime mon site », « ben oui vous ne m’avez pas stipulé que votre lien devrait être en Dofollow, alors je le laisse en nofollow… ». Ou encore, le pompom : « Si vous le voulez absolument en Dofollow, je vous demanderais 80€/mois ou 8000 euros car je prends des risques… » Voyou va !

.La Snobeuse

blogueuse snobeuse

La snobeuse, c’est celle qui prend son blog pour une oeuvre d’art, chaque pixel est calculée, tout doit être joli et surtout elle, chaque photo est photoshopée. On est pas loin de narcisse, et quand vous lui proposez vos produits elle hausse à peine un sourcil et regarde votre offre d’un air dédaigneux, mais avec un peu de chance elle prendra celui qui est le plus cher pour « faire genre » afin de ne pas passer pour une péquenot. Attention dans vos mails à mettre « merci madame » et « veuillez agréer mes salutations distinguées, cordialement… » au risque de ne pas avoir de réponse.

.Les yeux plus gros que le ventre

profiteuse

C’est le gargantua des influenceurs. Elle a 50 visites par jour et 300 abonnés mais elle vous envoie son agent et son média kit avant que vous ayez le droit de lui adresser la parole. Ou bien il vous est demandé une somme astronomique qui ne tient absolument pas la route avec votre structure financière. Quand vous relevez ces petites métriques, elle se vexe et vous traite de ‘voleur’ et ira chez « votre concurrent qui paie beaucoup mieux ». —Zeennnnnnn—

.La soudaine débordée du calendrier

blogueuse debordée

Je l’adore celle-là, attention en général, on arrive à transformer l’essai, mais que d’efforts. Elle a beaucoup de temps pour vous écrire à vous demander d’avoir vos produits, mais une fois en mains elle traîne les pieds et vous pond une excuse par semaine et par mail : « j’ai déménagé… », « j’étais en vacances… », « j’ai demandé l’avis à mon mari… », « mon fils était malade… », « ma soeur a accouché… », « je suis en formation… » et quand vous vous n’y attendez plus, l’article apparaît !

Voilà, ces aléas sont en fait un reflet bien « humain » non ? 😉 Rien de bien inquiétant par rapport à d’autres secteurs d’activités car a fond on les aime bien nos influenceurs.

Enregistrer

10 comportements de blogueurs insupportables
5 (100%) 2 votes

Articles SEO du même genre

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *