Comment travailler sa marque avec les influenceurs ?

Comment travailler sa marque avec les influenceurs ?

C’est une des rares techniques de netlinking pour faire des liens « propres » et de qualité : le travail avec les influenceurs. En dehors de l’aspect SEO, il y a aussi la notoriété qui est travaillée et c’est primordial même pour le petit référenceur que vous êtes. Alors oui, celà vous demande de sortir du champ SEO « classique » et « technique » pour des aventures un peu plus « com/marketing », mais celà ne fera que du bien à votre site.

Alors que vos concurrents s’écharpent à trouver des footprints, des domaines expirés, des spots à backlinks… il est une technique évidente encore trop peu citée : le travail avec des influenceurs. Par ce mot, on pense tout de suite à de grands manitous qui passent à la TV ou le type qui est numéro 1 sur Google concernant un blog issu de votre univers cible, oubliez celà pour votre seo !

J’écris ce petit retour d’expérience aprés avoir passé 2 ans à expérimenter cette stratégie « influenceurs »

La stratégie à mettre en place est de faire connaitre votre marque/votre produit à travers internet. Pensez donc blogs et réseaux sociaux. Je ne vous apprends rien avec cette phrase, mais dans la réalisation, je vois encore beaucoup de maladresse, même chez les grandes marques.

1.Démarchez la blogosphère :

-Listez les blogs de votre domaine les plus influents, avec leur trafic mais aussi leur ranking sur la requête

-Ne snobez pas les plateformes de blogs, elles cachent parfois des sites puissants et viraux !

-Ne vous fiez pas au design du site : même s’il est moche, il peut être très populaire !

-Regardez les blogs ‘amis’, un blog séduit par votre marque peut la faire connaitre à son petit network et ainsi de suite.

Je ne vais rien vous apprendre non plus en vous disant que si vous visez de très gros blogs, au mieux on va vous envoyer leur média kit avec les tarifs, au pire on vous répondra pas du tout. Si vous n’avez pas de budget du tout, celà va être très très compliqué.

LE point de départ, c’est un mailing personnalisé, visible et percutant !

Faites des recherches sur l’auteur, du blog et appelez-le par son prénom – mais surtout ne tutoyez pas ! Mettez un titre de mail « putaclic » ou énigmatique avec pourquoi pas des caractère spéciaux pour qu’il se détache déjà visuellement.

Dans le corps de votre mail, restez concis, précis et allez directement au but ! Lorsqu’une grosse blogueuse reçoit 200 mails par jour, elle a pas envie de se fader votre tartine vantant les mérites de votre marque. Pensez à sa place, flattez son égo brièvement puis rentrez dans le vif du sujet en disant que vous avez un produit à lui faire découvrir et que tout le monde en dit du bien.

Ne demandez rien en échange ! Ou alors laissez la libre : les phrases du type « j’aimerais bien que tu me fasses un article de 800 mots avec 1 ancre en Do-follow… » sont à proscrire car elles peuvent être perçues comme facteur emmerdement.

Ne vous contentez pas de contacter 10 blogs et d’attendre, arrosez, arrosez !

Ca y est ça mord ! Place à l’expérience utilisateur.

expérience utilisateur

Elle vous a laissé ses coordonnées pour voir de quoi il en retourne, maintenant il va falloir transformer ! Tout d’abord oubliez les enveloppes kraft pourries, prenez-en une décorée avec du branding c’est encore mieux, un petit mot manuscrit et quelques petites babioles dans l’enveloppe ou le colis. Un peu d’humour ça peut faire aussi la différence ! Si vous avez réussi votre opé, vous aurez certainement gagné une photo taggée sur instagram  et donc de nouveaux contacts potentiels.

Les relances

Soyez patients, vous allez vous retrouver avec des cas de figures très variées ainsi qu’à un pannel de personnalités différentes et il faudra vous adapter. Je conseille des relances à J+7 à chaque fois pour ne pas passer pour un spammeur, en variant votre message même s’il parle toujours de la même chose et surtout : restez courtois.

Même si rien n’a été convenu au départ, par politesse, la quasi-totalité des blogueurs écriront un petit quelque chose à votre sujet, surtout si vous avez soigné la relation et l’expérience produit. Pour ma part j’ai 94 % de transformation sur plus de 400 correspondances ! En général il faut compter entre 2 et 10 semaines pour avoir le fruit de ses efforts.

L’article est paru !

ça y est, c’est votre boss qui va être content, les premiers articles élogieux apparaissent. Il faut maintenant veiller à ce qu’il n’y ai pas trop d’ancres optimisées (je dirais même aucune), n’hésitez pas à demander des petites modifs très poliment, ça a toujours marché pour ma part. Un à 2 liens par article et puis stop.

Les effets

Votre netlinking va maintenant profiter du « topical trust flow », qui donne une « couleur » à votre profil de liens et augmente mathématiquement la puissance et le trust de votre site cible. Le second effet est le « citation flow » qui est un indice de popularité, vous allez ainsi voir normalement la courbe « trafic direct » monter dans analytics, si tel est le cas : c’est gagné !

Pour la suite, gardez un rythme régulier mais acceptable (5 à 10 articles par mois) et variez la taille des blogs ciblés histoire d’avoir un profil « naturel ». L’effet bénéfique pour votre site sera évident ! Une fois que des blogueurs auront vu votre produit chez un confrère, vous aurez du relationnel naturel qui viendra vers vous !

2.Les réseaux sociaux (Youtube notamment)

youtubeurs

L’aventure ici est la même que pour la blogosphère, à la différence près qu’il ne faudra pas compter sur du ROI direct et du SEO. Par contre le signal social est important pour des questions marketing et je peine à croire qu’il sera un jour pris en compte par les moteurs de recherche !

Je préconiserai les plateformes vidéos dans la mesure du possible pour pusher votre marque, si son contenu s’adapte à ce format. Tout d’abord parce que la vidéo est devenu LE média incontournable et que les jeunes générations passent la plupart de leur temps à regarder Youtube plutôt que la télé. C’est aussi avantageux d’avoir son produit mis en scène en vidéo et partagé/vu des milliers voire des millions de fois !

Mais ne snobez pas les gens qui font les pitres sur Youtube, c’est déjà une machine très bien rodée et vous allez avoir des douches froides en les démarchant :

-Les plus gros (et même certains moins gros) gagnent très bien leur vie, d’abord grâce à la publicité directe sur le réseau social mais surtout par les opérations qu’ils ont avec des marques. J’en connais personnellement quelques-un, et leur salaire feraient peur à un ministre !

-TOUTES les plus grandes marques sont en contact ou déjà fait des opérations avec les gros youtubeurs

-La plupart des gros youtubeurs sont en contrats avec des Networks, agents, chaines de télé…

-Ce sont des hommes et des femmes d’affaires : Ne vous fiez pas à l’image parfois juvénile et légère qu’ils renvoient, ce sont des « personnages » – en vrai ils sont pour la plupart très intelligent et ont de l’expérience en terme de négociations, vous risquez d’être surpris !

Pour ma part, j’ai eu beaucoup de mal à « intégrer » ce milieu car contrairement aux apparences il est très fermé : il y a des codes, des clans, des coutumes… il faut tomber sur 1 ou 2 « bonnes personnes » pour que les portes s’ouvrent. En général si votre produit ne se distingue pas de la masse ou s’il n’est pas attrayant, vous aurez zéro réponses à moins de sortir le chéquier !

Je peux en connaissance de cause vous dire que oui, il y a des gens très sympas sur ce réseau social, même connus qui sauront vous répondre si votre offre présente un intérêt. Si vous arrivez à faire mordre un gros poisson, soignez la relation, invitez-le ou invitez-là à des événements d’entreprise, meetings etc… la rencontre va vous faire gagner un temps précieux et un capital confiance.

C’est également ce même capital confiance qui est présent auprès des communautés de youtubeurs. Celà peut déclencher des ventes directement, amener un flux de visiteurs considérable (je l’ai vécu) et surtout à faire connaitre votre marque. Lorsque celle-ci a été montrée au sein de vidéos de gros youtubeurs, c’est un gage de popularité à montrer pour lancer des opé de RP.

Ce dossier « influenceur » aide également à vous sortir de la « Google dépendance » et à avoir une porte de sortie potentielle aux soubresauts de ses mises à jour, aussi ne le négligez pas !

En savoir plus : https://www.youtube.com/watch?v=bG5ZZkPI6II

 

 

Comment travailler sa marque avec les influenceurs ?
5 (100%) 1 vote

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *