Retour d’expérience sur les 4 publicités Adwords

Retour d’expérience sur les 4 publicités Adwords

Le 19 Février dernier, Google lançait telle une bombe ses 4 annonces publicitaires dans le top des résultats de recherche. Le principe est de proposer 4 publicités Adwords à la place des 2/3 publicités historiques, et ce, sur des requêtes concurrentielles. En revanches les pubs Google latérales disparaissent. Quels sont les effets concrètement ? réponse ci-dessous !

A chaque mise à jour des résultats dans les SERPS, la blogosphère SEO s’indigne et se dirige un peu vers la fameuse phrase “Le référencement ne sert plus à rien”.  Pourquoi de telles affirmations ?

Depuis mi-Décembre 2015, l’affichage des 4 annonces Google a été testé et le monde entier a découvert le 19 février dernier la propagation de cette directive. Résultat des courses : sur des requêtes très demandées, les résultats naturels descendent dans la page et mathématiquement des sites se retrouvent même en page 2 ! (les Serps n’affichant plus nécessairement 10 résultats naturels).

Votre site, descend donc irrémédiablement des tops résultats – plus grave, si vous étiez dans le top 3, vous avez la possibilité de dégringoler sous la ligne de flottaison de la SERP !

Une aubaine pour Google qui vous incite donc à cracher de la thune en étant dos au mur : soit visible ou crève. Vous comprendrez donc que les clients, acteurs e-commerce et entrepreneurs commencent à remettre en question l’utilité de l’investissement dans le référencement. Mais c’est surtout que de nombreux responsables de sites web ont tremblé de voir les répercussions sur leur trafic et donc sur leur chiffre d’affaires, mais comment les internautes ont réagit ? C’est là que ça devient intéressant.

Sur l’Adwords pur, une petite étude décrite par le site searchengineland montre que les adwords  ont évidemment bénéficié de ce changement avec un taux de clic qui a grimpé de 18% sur la page en moyenne notamment grâce à un meilleur CTR des 3eme et 4eme ads ainsi que l’ads en footer. Il faudra attendre encore un peu pour cristalliser celà. Mais qu’en est il sur les résultats naturels et sur l’impact des sites web ?

Résultat sur tout ce que j’ai pu voir : il est négligeable voire nul !

impact des 4 adwords google

Ce graphique illustrant les visites dites organiques (issues des moteurs de recherche) concerne qui plus est un site e-commerce sur lequel je travaille avec des requêtes très concurrentielles. J’en ai quelques autres sous le coude mais ils présentent à peu près la même courbe. Comme quoi le comportement de l’internaute n’est pas aussi bête que Google aurait pu le penser.

Effectivement, l’internaute a acquis une véritable culture pour esquiver dès qu’il peut la publicité sur internet. Adblock, zapping de pubs vidéos… il devient de plus en plus difficile de contraindre l’utilisateur à bouffer de l’ads. Même mon fils de trois ans a compris qu’il fallait appuyer sur la petite croix en haut pour zapper les pubs sur tablettes 🙂 !

Et c’est sans doute celà qui a sauvé la mise. Une impression et un retour d’expérience, certes à ne pas forcément généraliser, mais qui marque à mon sens le signal général. Un sentiment aussi partagé dans un article traitant du même sujet par Olivier Andrieu

Edit du 30 Mars 2016 : Un sentiment général de cet article confirmé par une étude d’eyetracking ici

 

Retour d’expérience sur les 4 publicités Adwords
3.7 (73.33%) 3 votes

Articles SEO du même genre

Rétroliens/Pings

  1. Et si Ad Block était le sauveur du SEO ? - Beetle Seo - blog seo et astuces pour le referencement - […] Autant de manque à gagner pour le SEA. Les internautes ont déjà acquis un vrai savoir-faire pour « passer les…

Poster le commentaire

You have to agree to the comment policy.