Beetle SEO : Blog sur le SEO et le référencement

ligne-beetle-seo

 

Penguin 4.0, quels en sont les effets réels ?

Penguin 4.0, quels en sont les effets réels ?

Après plus de 2 ans d’attente, le « nouveau penguin » est arrivé. Aussi attendu que redouté, il est censé mieux lutter contre le spam de manière automatique. En gros, penguin fait maintenant partie intégrante de l’algorithme global, ce qui veut dire que certaines pages peuvent être impactées au même titre qu’avec Panda. Mais qu’en est-il vraiment ? Vendredi 23 septembre 2016, 13h15 pm. Je finis tranquillement de manger mon poulet pané en fin de semaine aprés avoir passer la matinée à chercher des spots de backlinks comme le font bon nombre de SEO et en me remettant sur Twitter, je m’aperçois qu’une bombe est lâchée sur le blog officiel pour les webmasters de Google par Gary Illyes de la Search Team : Penguin 4 est sorti officiellement et directement intégré dans l’algorithme global ! Une manne pour une communauté en manque de véritable annonce du moteur. Je ne suis pas spécialement friand de parler  des news de Google car ce n’est pas le parti-pris de ce blog, mais je ne pouvais ne rien dire tant j’ai lu tout et n’importe quoi sur le sujet avec des conclusions parfois hâtives. Historiquement très méfiant de ce genre d’annonce et un peu parano vis à vis de la firme de mountain view qui aime bien jouer avec les nerfs des SEO (qui eux aussi font mumuse avec eux, c’est de bonne guerre…), je vérifie les sources et les constatations des référenceurs outre-atlantique et des rumeurs circulent déjà, relayées (trop vite) part tout le monde avec le risque d’être pris comme comme argent comptant. Les rumeurs sur les effets de ce Penguin 4.0 Voici... lire plus
Mises à jour Google : et si le moteur jouait avec nos nerfs ?

Mises à jour Google : et si le moteur jouait avec nos nerfs ?

Tout le milieu SEO a sans doute entendu parler de la grosse « mise à jour » de Google début septembre, suivie de quelques « soubresauts ». En résumé, une grosse majorité de résultats présents à partir de la page 2 font du yo-yo au niveau ranking, en mieux ou en pire selon les cas de figure. En tout cas certains secteurs ont été clairement impactés et d’autres bizarrement épargnés. De quoi conforter des convictions SEO ou ébranler des certitudes ? Et si tout celà n’était qu’un test ? Et si c’était nous le test ? Google, un espion à deux vitesses On ne sait plus sur quel pied danser avec Google. En effet on entend souvent parler du fait de prendre un maximum de précautions lorsqu’on fait du référencement pour limiter les risques, et malgré celà il arrive qu’un réseau de sites se fasse défoncer, une stratégie de netlinking qui tombe à l’eau… sans que l’on comprenne vraiment pourquoi dans un premier temps. Et de l’autre côté vous avez toujours dans les SERPS ce boulet de concurrent qui bourrine à coups d’ancres optimisés, de réseau de sites sur le même ip (des fois avec le même marque Google Analytics !), de liens sur des sites pourris et spammy… et votre concurrent tient fièrement sa position de leader ! Ou est la logique ? Surtout quand votre patron vient vous demander des explications du pourquoi du comment celui-ci est devant vous alors qu’il n’est pas « sage »? Vous n’avez plus qu’à répondre naïvement (mais franchement) que celà « ne tiendra pas à long terme », mais en attendant c’est du C.A qui se barre sous vos... lire plus
Alerte, ma marque est corrigée par Google !

Alerte, ma marque est corrigée par Google !

C’est un cas de figure un peu particulier que j’ai décidé de partager avec vous aujourd’hui. J’en fait part car il pourrait arriver à certains sites et la situation était suffisamment « rare » pour que de nombreux SEO (même très connus) m’avouèrent n’avoir « jamais vu ça ». Pourtant j’ai réussi à m’en sortir, alors je vais donner la méthode aprés avoir exposé la situation. La situation de départ Il s’agit d’un site créé en interne autour d’une marque « XXX » qui concerne un produit de niche dont le marché n’existe pas (ou pas encore). On m’a demandé de me charger de son référencement. Le premier réflexe est de faire ranker le site sur sa marque. Je m’occupe donc de celà mais au bout d’une semaine un problème de taille se présente : Google corrige automatiquement l’orthographe et me présente par défaut une page de résultat avec le terme approchant ! « XXXZ », ce n’est qu’une petite ligne qui me demande si je veux avoir à la place les résultats pour « XXX », j’ai donc une SERP proche de ce cas de figure : J’ai donc déjà des remontrances de hiérarchie me disant que « je ne trouve pas mon site » . Mais en plus de celà, les résultats affichés à la place (« XXXZ ») correspondent à des produits de médecine pour traiter le Cancer ! Pas joyeux pour un produit qui est festif à la base, bref… la catastrophe ! Aprés explications de ma part, on s’impatiente des résultats et on imagine même changer le nom de la marque ! Mais vu que tous les produits sont commercialisés, c’est un peu tard. Donc même si j’ai... lire plus
J’ai testé le tool My Ranking Metrics

J’ai testé le tool My Ranking Metrics

Comme vous le savez sans doute, les pages de faible qualité lorsqu’elles sont en grand nombre donnent un mauvais signal de votre site auprès des moteurs. Il y a de celà quelques temps, on a eu des exemples de sites pénalisés pour « thin content » mais des filtres algorithmiques peuvent aussi punir ce genre de pratique sans que vous le sachiez vraiment. Il y a de plus de nombreux autre critères qui peuvent dégrader la pertinence de ces même pages. Quels sont les cas typiques de pages de mauvaises qualité ? .Pages de faible contenu textuel -On en trouve beaucoup même sur des sites connus, par exemple des pages produits qui ne font que lister les dimensions et la matière du produit. -On peut citer aussi les pages wordpress avec les images indexées et… seules ! 🙂 -Ou encore des petits malins qui indexent les résultats de recherches des internautes avec leur moteur interne pour gonfler artificiellement le nombre de pages d’un site et viser des requêtes de longues traine. C’est justement cette pratique que n’aime pas trop Google, aussi il est important de s’en eloigner en préférant un nombre de pages qui réponde mieux aux requêtes avec un vrai contenu que des milliers de pages qui y répondent mal. .Pages avec du contenu dupliqué -Un extrait d’article qui reprend mot pour mot le contenu dans une autre page qui présente lui-même l’article. -Un produit présent dans plusieurs catégories avec le même contenu et sans rel=canonical .Pages trop lourdes à télécharger Vous avez une jolie galerie avec des photos pros importées en full hd ? Des pages produits avec des... lire plus
Audit Seo : 10 points clefs à ne pas négliger

Audit Seo : 10 points clefs à ne pas négliger

Vous voulez réaliser un audit seo d’un site web ? A condition d’avoir les connaissances nécessaires, il est possible de le faire gratuitement, surtout que de nombreux sites internet n’ont pas encore intégré des aspects fondamentaux du référencement. Par où commencer ? On peut être tenté de se jeter sur les tools d’audit automatiques dans penser à des points précis qui ne peuvent être que scrutés manuellement avec un cerveau d’humain 🙂 . Voici pour ma part, les 10 choses que je regarde systématiquement quand je réalise un audit. 1.Vérifier l’état d’indexation du site par les moteurs Entre le client qui vous annonce 5000 pages et la réalité, il y a parfois un écart considérable. Une simple commande « site:monsite.com » sur google permet de voir le nombre de pages dans l’index et s’il n’y a pas des incohérences ou des fichiers internes à l’entreprise qui sont accessibles via google. Sur des wordpress, on voit très souvent les /category ou /page/ qui polluent le signal du site par exemple. Celà permet de voir aussi des pages qui auraient dû être indexées ne le sont pas. Pensez à vérifier également l’existence de sous-domaines avec la commande : « site:monsite.com/& » et donc a refaire la manip plus haut avec les sous-domaines découverts. 2.Vérifier la pertinence de son title Le site vend par exemple des produits de beauté ? Est-ce que sa balise « title » est cohérente par rapport à son marché ? En effet si le titre du site est « Bienvenue sur notre site » (ne riez pas, j’en connais, même de très grosses organisations !), il y aura donc des évidences à corriger. En matière... lire plus
Le Top 8 des outils seo gratuits en ligne

Le Top 8 des outils seo gratuits en ligne

Quand on se lance dans le seo, on a du mal à combattre à armes égales avec des sociétés ou confrères qui utilisent des gros tools ou développent le leur quand ils sont eux-même développeurs (oui je suis jaloux !). Avec un peu d’astuce, il est possible néanmoins de trouver des outils gratuits pour le référencement qui ‘font le job’. Afin de ne pas déballer des outils en vrac, je les ai ordonné par ‘thématique’ que je juge importantes en seo : Audit général, performances, trafic, liens, ranking, popularité, sémantique, trust. Bon j’aurai pu aller plus loin avec l’analyse de logs et le maillage interne mais vous avez déjà de quoi vous amuser avec cette liste pour faire de votre bébé, un site seo friendly. 1.Outil gratuit pour un audit général : Avant de rentrer dans le dur, vous voulez déjà avoir une signal d’ensemble de votre site. S’il y a des fondamentaux à revoir (Title, balisage Hn…), ils apparaitront ici. Bon attention car des « recos » peuvent devenir obsolètes ou discutables mais en général, je vous conseille de passer par là pour commencer si vous avez la flemme de vous taper le code à la main. J’utilise pour ma part Yakaferci qui est un des meilleurs en gratuit. Outils similaires de qualité : Outiref, Woorank ou encore RM tech qui permet d’avoir un audit seo gratuit. 2.Outil gratuit pour la performance/rapidité : Avoir un joli site c’est bien, s’il a des performances au rabais c’est un élément bloquant en SEO, sans parler de l’expérience utilisateur. Il y a des avis divergents sur le sujet mais je rejoins les avis... lire plus
Top 10 des blogs SEO, pour une veille efficace

Top 10 des blogs SEO, pour une veille efficace

La veille est sans doute un des piliers les plus importants en seo. Dans les moyens mis à disposition, l’axe majeur est de suivre la blogosphère seo, que ce soit les agences ou les consultants référenceurs. Voici mon top 10 (sans ordre précis) en la matière. J’oublie volontairement de nombreux sites de confrères talentueux pour me plier à ce top 10, ils m’excuseront . J’ai essayé de me dire ‘de quels webzines seo je ne pourrais pas me passer’ ainsi que ceux qui m’ont marqués à l’époque où j’apprenais le référencement une tétine dans la bouche 😉 Les blogs seo français : blogs de type « actualités seo » Abondance Une véritable institution en France, Abondance, fondé par Olivier Andrieu (considéré comme le « papa du référencement » ) reste un des sites incontournables si vous voulez suivre les soubresauts et mises à jour de google. Depuis quelques temps, Olivier s’est mis à la vidéo pour vous présenter des grands principes en référencement. Le ton très pédagogique d’Abondance est indispensable pour tout futur SEO en herbe. http://www.abondance.com/ Webrankinfo Autre vieux dinosaure (il m’excusera) du référencement dans l’hexagone, Olivier Duffez a été (de mémoire) le premier à lancer un grand forum dédié au référencement ainsi que des grandes sessions de formation sur le sujet. Le site est toujours en train de prendre la tension du moteur de mountain view et l’approche d’Olivier Duffez sur la « qualité des pages » est un point de vue intéressant. A suivre également pour avoir un scope de l’actu Google. http://www.webrankinfo.com/ Les Blogs de type « tests et reflexions seo » Le blog de Laurent Bourrelly On l’aime ou on le déteste... lire plus
6 idées SEO à piquer à Amazon pour améliorer le vôtre !

6 idées SEO à piquer à Amazon pour améliorer le vôtre !

On se fatigue souvent à rechercher des techniques exotiques pour booster son SEO, alors que parfois les meilleurs exemples se passent sous notre nez. On va se concentrer sur le plus gros poisson d’entre tous : Amazon. En regardant bien le site phare du e-commerce, on peut s’en inspirer pour améliorer le potentiel référencement de son site web. 1.L’utilisation des rich snippets C’est un basique mais beaucoup de sites marchands, notamment dans des marchés de niche, ne le prennent pas en compte. Les rich snippets peuvent grandement augmenter votre visibilité sur les pages de résultats de recherche d’une part mais aussi apporter aux yeux des clients, un indice de confiance d’autre part. Il y a de nombreux types de snippets, dans le cas de sites e-commerce comme Amazon, celà se traduit par l’apparition de petites étoiles correspondant aux notes des utilisateurs sur les pages produits. De nombreux tests validaient la plus-value de cette technique, alors n’hésitez pas à passer le cap en vous rendant sur ce site. 2.Une fiche produit longue et détaillée Oubliez 2 jolies photos de votre produit phare avec 2 lignes d’explication, mettez-vous à la place de l’internaute qui voudrait se procurer ce bien et posez-vous les questions qu’il pourrait se poser lui. Non seulement celà va valoriser votre site en terme de signal de qualité mais aussi celà va enrichir le contenu de votre site en terme de SEO. En effet, beaucoup de requêtes concernent les « demandes » autour des produits : Par exemple, vous vendez une machine à laver, on pourrait organiser votre page comme suit : -Comment installer votre machine à laver Machintruc -L’entretien... lire plus
Comment obtenir des backlinks de qualité : 5 techniques qui marchent

Comment obtenir des backlinks de qualité : 5 techniques qui marchent

Au fur et à mesure des mises à jour de Google, obtenir des backlinks devient de plus en plus difficile. Pourtant il existe des techniques « safe » qui permettent de générer des liens de la part de votre audience. Voici 5 manières que j’ai régulièrement utilisées pour différents sites qui ont fait leur preuve pour en avoir. 1.Obtenir des liens grâce à son contenu : ne riez pas ! Je sais on vous le rabâche de blog seo en blog seo, et même Google vous le dit : pour avoir des backlinks de qualité, il faut faire du « linkbait » à travers un contenu passionnant et utile aux utilisateurs… ça c’est pour la jolie histoire. Si c’est pour avoir une page paraphrasée de Wikipédia, aucune chance d’avoir un lien (ou alors on est dans une optique de ranking et là ce n’est pas la même chose) en retour. Donc il faut trouver le moyen de différencier votre contenu sur l’aspect l’éditorial: par des prises de positions tranchées, une manière d’écrire particulière et non-neutre, voire une polémique… (mais alors là attention au revers de la médaille, il faut savoir dans quoi on s’embarque ), infos rares, études exclusives… ou sur l’aspect contenu dans sa forme : infographies, illustration humoristiques etc… à vous de voir. L’implication dans votre contenu, le rendra non seulement plus intéressant pour l’internaute mais aussi plus « reconnaissable » et à terme peut générer des liens sans que vous ne demandiez quoi que ce soit. 2.Obtenir des backlinks en parlant des influenceurs et en les mettant au courant ! Vous adorez un chanteur, un artiste-peintre ? Faites un article sur lui,... lire plus
Evenements SEO 2016 à venir

Evenements SEO 2016 à venir

La rentrée pointe le bout de son nez et avec elle, son lot d’events autour du SEO. Je dis bien « autour » car les manifestations « pur référencement » sont rares, reflétant sans doute la diversification de cette discipline vers le webmarketing d’une part et la complexification du « prix d’entrée » d’autre part (si t’es pas développeur à la base, accroche-toi !). Quoiqu’il en soit cet article a pour but de mettre en évidence les gros évenements à ne pas manquer en ce qui concerne le SEO. J’ai décidé de faire ce post car cherchant moi-même ce genre d’infos, j’ai eu du mal à trouver. Events SEO en France : .Les événements SEO Campus : *Search in the City (Nantes) – 22 Septembre 2016 *Seo Campus Lorraine (Nancy) – 13 Octobre 2016 infos >https://www.seo-camp.org/evenements/ Association incontournable dans le référencement, SEO Campus a aidé à faire connaitre la discipline au grand public. .Apéros SEO à Lyon – 1er Septembre infos >http://www.lacuisineduweb.com/evenement-web/apero-seo-lyon Un petit event gratuit et convivial pour tous les Lyonnais .We Love SEO (Paris) – 7 Septembre infos>http://www.weloveseo.fr/ Evenement majeur pour les SEO en herbe, avec des guests comme Dixon Jones de Majestic, Doki-Thonon de RocketLinks, Myposeo, François Goube de Oncrawl que j’ai eu l’occasion de rencontrer tout comme le talentueux Kevin Richard (Seobserver) qui fait aussi parti du casting ! .Salon du E-commerce (Paris) – 12 au 14 Septembre 2016 infos>https://www.ecommerceparis.com/ histoire d’avoir un spectre de ce qui se passe dans le web, j’ai prix mes tickets pour ce salon qui a le mérite d’être gratuit .Blendwebmix (Lyon) – 2 et 3 Novembre 2016 infos>http://www.blendwebmix.com/ .Blackandwhite SEO (Lyon) – 7 Octobre 2016... lire plus
5 astuces pour trouver du contenu

5 astuces pour trouver du contenu

Avoir un bon contenu est l’élément clef de votre site web quand il s’agit de se positionner sur les moteurs de recherche. Pour celà, il va falloir écrire de manière assez complète sur un sujet tout en évitant les paraphrases et le copier/coller des sites existants. Certaines thématiques très spécifiques peuvent être complexes à traiter et trouver du contenu original va se transformer en un véritable périple. Voilà alors de quoi vous aider dans cette quête au contenu textuel. 1.La waybackmachine (c’est dans les vieux pots…) L’astuce consiste à checker des noms de domaines expirés (à l’aide de sites spécialisés comme Domraider par exemple) et à « remonter le temps » avec un outil de waybackmachine tel que archive.org. Ce type de site fait une « photo sauvegarde » de la plupart des sites web depuis des années, il suffit alors de voir si le domaine en question n’a pas du contenu sur un sujet intéressant qui pourrait être récupéré. Une fois fait, il faut bien penser à vérifier sur Google ou sur Copyscape et Killduplicate si le contenu n’était pas déjà « copié » d’un autre site. Si ce n’est pas le cas, c’est du pain béni pour vous ! 2.Instagram Qu’est ce que vient faire ce réseau social basé sur l’image là dedans ? Bon cette astuce ne va pas vous aider à rédiger des pages entières, mais elle va vous aider à guider un peu votre contenu par rapport aux requêtes. Le principe est d’utiliser la suggestion de mots clefs (hashtags) autour de votre sujet pour voir ce qui est déjà présent en terme de volumes (qu’Instagram affiche) reflétant ainsi une certaine... lire plus
Les annuaires en 2016 ça marche ?

Les annuaires en 2016 ça marche ?

C’était le bon vieux temps, celui où vous pouviez vous mesurer aux référenceurs à coups d’inscriptions annuaires et de Digg-like. En bourrinant ces spots, on pouvait se prétendre SEO, jusqu’à ce que la mise à jour penguin vous défonce votre site chéri. Je ne vais pas vous mentir, j’ai fait parti de cette vague de petits cons qui inondaient les sites d’annuaires pour faire ranker ses pages. Et ça marchait ! Quelques tutos dans les forums SEO expliquaient comment tout apprendre en 5 minutes. Les premières places étaient ainsi dédiées aux plus bosseurs qui multipliaient les soumissions. Ayant des aisances en écriture, en tout cas en terme de rapidité, j’ai ainsi réussi à passer devant de gros sites e-commerce sur des requêtes ultra concurrentielles avec des records en terme de trafic (plusieurs centaines de milliers de visiteurs en une seule journée !). Puis j’ai fait la bêtise de désavouer des liens sales à Google dans le but d’optimiser le signal du site en question, mais c’est l’inverse qui s’est produit : celà est arrivé dans les mains d’un Quality Rater de Google qui a checker mon profil de liens et a vu que quelque chose était suspect>>> et paf, action manuelle pour liens factices. Bref, celà a calmé mes ardeurs et touché ma fierté mais ce n’était pas un mal avec du recul. En effet, celà a eu pour effet de « purger » le milieu des SEO de ceux qui se le prétendait, et a permis que je m’y intéresse vraiment. L’autre bon point est que cette phase m’a entrainé à rédiger rapidement sans me prétendre journaliste ou pigiste, disons... lire plus
Pourquoi croire au Dieu Trustflow

Pourquoi croire au Dieu Trustflow

A la disparition récente du Page Rank (de toute manière à la ramasse car plus mis à jour depuis des années), les SEO se sont mis à la recherche d’un autre indicateur fiable pour poser des liens sur des sites. De récents débats sur les réseaux sociaux tendent à minimiser ou à « troller » sur le sujet du Trust Flow, mais qu’en est-il vraiment ? Petit rappel sur le Trust Flow C’est une métrique développée par l’équipe de Majestic, un tool en ligne pour analyser les profils de backlinks. L’outil est très réputé et massivement reconnu pour son efficacité et sa pertinence. Le Trustflow appelé « TF » se mesure de 0 à 100 selon la nature et la qualité des liens entrants. Pour arriver monter le TF, Majestic a rentré manuellement dans sa base de données une quantité astronomiques de sites dits « de confiance » issus d ‘organismes ou d’institutions connues qui est régulièrement mise à jour. En analysant les liens sortants de cette masse de sites, ils sont comparés avec la votre pour voir si votre profil de liens a une similitude plus ou moins proche et donc du « trust » (c’est bien plus compliqué que ça, mais c’est ça l’idée) Pourquoi croire à cet indicateur ? Parce que c’est réellement un excellent moyen de savoir si un site dispose d’une véritable autorité. Faites quelques tests avec vos sites favoris pour en être convaincus. Généralement, les sites qui rankent sur des requêtes sont la plupart du temps ceux qui disposent d’un gros TrustFlow. Il y a bien sur des exceptions et d’autres paramètres qui peuvent rentrer en jeu sur une requête mais... lire plus
Peut on se positionner sur Google sans backlinks ?

Peut on se positionner sur Google sans backlinks ?

Même si Google crie le contraire, les liens pèsent lourds dans les paramètres de ranking. Pourquoi ? Parce que la firme de Mountain View fait la chasse aux sur-optimisations à travers son algo Penguin (je sais de quoi je parle, vous aussi sans doute ? 🙂 ) tout en matraquant que les liens ne servent pas à grand chose (ben voyons). Des études démontrent clairement l’importance de ce facteur, et vous remarquerez que pour se positionner sur des requêtes e-commerce c’est quasi-impossible à être présent. Pour autant est-ce que celà veut dire qu’il vous faudra des liens pour chaque page de votre site ? Pas sûr, explications… Qu’est-ce qui fait que votre site soit pertinent sur la requête ? Tout d’abord, tous les seo en herbe et les blogs spécialisés en référencement vous le répètent, il faut que votre contenu soit top. C’est à dire, des pages qui répondent aux requêtes tout en étant plus détaillées que ce qui existe déjà. Un contenu riche facilitera votre site à se faire référencer. Ce travail est aussi important que le netlinking, alors ne le négligez surtout pas. Une fois celà fait, il vous faut maintenant avoir des liens sur des sites qui parlent du même sujet ou qui sont dans le même univers. Par exemple si ma boutique vend des guitares, je peux essayer de me procurer des liens sur des blogs de musique rock (de préférence), sur des sites people avec des musiciens, sur des critiques de disques, des logiciels de musique, etc… ceux-ci permettront de renforcer la notion de « thématique » de votre site afin d’en appuyer le signal qui... lire plus
Pourquoi privilégier la longue traine en SEO ?

Pourquoi privilégier la longue traine en SEO ?

Votre site e-commerce tout neuf à peine lancé, vous avez pour vocation de le faire ranker dans les top positions de son univers. Autant dire que vous allez souffrir longtemps avant d’avoir un retour sur investissement durable. Voilà pourquoi il faut absolument privilégier la longue traine. SEO : Ne vous laissez pas influencer par votre hiérarchie et vos clients ! Une simple étude de mots clefs mettra en évidence les termes les plus recherchées. Ceux qui génèrent à la fois du volume et du business. Bien évidemment, c’est votre Graal et le but ultime, car rappelons qu’un site bien positionné sur de telles requêtes a obligatoirement un critère de pertinence pour vos acheteurs ! (Un peu comme une grosse pub TV). C’est donc en tenant compte de 1 ou 2 requêtes clefs qu’on viendra vous mettre le doigt dans les côtes toutes les semaines en vous demandant pourquoi vous ne rankez pas sur celles-ci. Tenez-bon, car ce combat est le mauvais combat, car ce n’est pas nécessairement ici que la majeure partie du business se joue. Une étude là aussi de vos mots clefs d’entrée (même si on prend en compte les « not provided »), démontrent que l’ensemble des requêtes dites secondaires représentent près de 96% des visites organiques ! (statistiques personnelles) Raisonnez nombres de portes d’entrées plutôt que 1 à 2 expressions concurrentielles Des termes ultra-ciblés sont en général porteur de C.A si votre page y répond parfaitement, d’autant plus si vos concurrents délaissent ces termes secondaires ou tertiaires dits de « longue traine ». Une récente conférence de Laurent Bourrelly avec des données Semrush démontrait qu’en 2016, la long tail... lire plus
Et si Ad Block était le sauveur du SEO ?

Et si Ad Block était le sauveur du SEO ?

Si vous êtes référenceur, vous avez sans doute transpiré en voyant petit à petit la page 1 de Google à se transformer en sapin de noël publicitaire. Quand on sait que la firme de Mountain View teste des annonces sur Maps et les résultats des images, on se dit que le SEA va tout écraser, pourtant tout n’est pas perdu, un des « sauveurs » s’appellerait Ad block ! C’est quoi Ad block ? Non mais sérieusement, t’as besoin que je te présente Ad block ? 🙂 Bon admettons que t’as vécu avec Gollum toute ta vie, ad block est un plug-in présent sur tous les grands navigateurs internet qui bloquent l’affichage des publicités, il en existe maintenant de nombreuses versions, variantes, copies…etc. Voilà, tu sais le principal ! Si les premières moutures de Ad block empêchaient l’affichage des publicités les plus « flags », les versions existantes sont très performantes, jusqu’à dégommer les annonces adwords de la première page de Google ! Tout le monde a vraisemblablement mésestimer le potentiel de diffusion de ce plug-in qui a eu une viralité colossale. On a donc pléthore de réactions d’annonceurs, de marques et de youtubeurs nous chantant que « bloquer les pubs, c’est mal ! », un peu comme le téléchargement quoi. (oui ça ne vous rappelle rien le discours sur « ces salauds de pirates » ?). Ad block signe la mort du SEA Selon des études sur le sujet croisées avec les datas disponibles en ligne (Trends, statistiques de Mozilla etc…), il y aurait aujourd’hui plus de 200 millions d’utilisateurs de Adblock, et sur youtube c’est plus de la moitié du trafic selon certaines sources !... lire plus
Comment je suis sorti d’une pénalité manuelle de Google ?

Comment je suis sorti d’une pénalité manuelle de Google ?

Tous les seo en herbe ne sont pas des vierges effarouchées. Comme beaucoup, je me suis pris une pénalité manuelle sur un de mes sites lorsque google a lancé son penguin… Enfin c’est plus ou moins une des raisons. Car je soupçonnais déjà l’algorithme panda de m’avoir fait baisser mon classement sur certaines requêtes stratégiques. J’entreprends alors naïvement (oui j’étais jeune et sot à l’époque et je n’avais pas de site SEO) d’utiliser un outil en vogue chez les white hat : le disavow tool de google ! Vendu à tous comme le moyen de contrôler son profil de liens comme un grand, j’entame donc une étude de mes backlinks et liste toute une série de sites pourris : annuaire jamaïcains, russes et tout le tralalala et j’uploade la liste sur l’outil de google. Et comme par magie, quelques jours plus tard je reçois sur l’outil search console un message m’annonçant ma mise a mort sur google : pénalité manuelle pour liens factices.Bizarre non ? 🙂 J’ai eu vent de plusieurs cas de figure similaires, donc le premier conseil que je vais vous donner est le suivant : dans la mesure du possible n’utilisez JAMAIS ce tool ! Me voilà donc dans de beau draps avec le trafic qui a chuté de plus de 70% !   Comment sortir d’une pénalité manuelle google ? Le bon sens de certains a rapidement identifié que les liens factices donnés en exemple par le moteur ont comme point commun d’être des ancres ultra optimisées. Donc n’attendez pas que google vous les liste tous au fur et à mesure, identifiez-les avant lui et... lire plus
5 Astuces pour augmenter votre CTR

5 Astuces pour augmenter votre CTR

Historiquement, beaucoup s’accordent à dire que le taux de clics sur une page de résultats de recherche est exponentiel lorsqu’on remonte jusqu’à la première position. Pourtant il y a des moyens de « casser » cette logique presque mathématiques en attirant les visiteurs par d’autres leviers que le pur SEO sur votre site. Les microdatas Qu’est-ce que c’est ? Ce sont les petites étoiles présentes sur la SERP sous le titre d’un lien. Impossible de se targuer d’être un blog sur le SEO et de ne pas en parler ! Non seulement ils attirent l’oeil, mais ils sont un gage de confiance auprès des internautes, surtout si vous êtes un site marchand ! Comment les mettre en place ? Si vous avez un blog wordpress, c’est très simple, il vous suffit d’avoir un plugin de type « ratings ». Si vous avez un site en « dur » ou marchand, je vous conseille de suivre les recommandations de « Schema.org« . La méta description Si elle ne sert plus à rien en terme de référencement pur, celà n’en reste pas moins qu’un « espace publicitaire » où vous devez avoir une accroche claire, percutante et incitative ! Beaucoup de sites la délaissent pour des raisons SEO, alors profitez-en pour vous démarquer. N’oubliez pas d’y inclure des promotions, si vous en avez ou vos valeurs – mettez-vous à la place de client et demandez-vous pourquoi vous iriez cliquer sur ce site. Une petite astuce : Insérez des caractères spéciaux dans la méta description. Les caractères spéciaux dans le title Alors, il y a 2 écoles sur cette pratique. Certains l’utilisent ouvertement pour être visible (flèche, smiley, étoile, etc…) et il... lire plus
Comment travailler sa marque avec les influenceurs ?

Comment travailler sa marque avec les influenceurs ?

C’est une des rares techniques de netlinking pour faire des liens « propres » et de qualité : le travail avec les influenceurs. En dehors de l’aspect SEO, il y a aussi la notoriété qui est travaillée et c’est primordial même pour le petit référenceur que vous êtes. Alors oui, celà vous demande de sortir du champ SEO « classique » et « technique » pour des aventures un peu plus « com/marketing », mais celà ne fera que du bien à votre site. Alors que vos concurrents s’écharpent à trouver des footprints, des domaines expirés, des spots à backlinks… il est une technique évidente encore trop peu citée : le travail avec des influenceurs. Par ce mot, on pense tout de suite à de grands manitous qui passent à la TV ou le type qui est numéro 1 sur Google concernant un blog issu de votre univers cible, oubliez celà ! J’écris ce petit retour d’expérience aprés avoir passé 2 ans à expérimenter cette stratégie « influenceurs » La stratégie à mettre en place est de faire connaitre votre marque/votre produit à travers internet. Pensez donc blogs et réseaux sociaux. Je ne vous apprends rien avec cette phrase, mais dans la réalisation, je vois encore beaucoup de maladresse, même chez les grandes marques. 1.Démarchez la blogosphère : -Listez les blogs de votre domaine les plus influents, avec leur trafic mais aussi leur ranking sur la requête -Ne snobez pas les plateformes de blogs, elles cachent parfois des sites puissants et viraux ! -Ne vous fiez pas au design du site : même s’il est moche, il peut être très populaire ! -Regardez les blogs ‘amis’, un blog séduit... lire plus
Retour sur le Seo High Level

Retour sur le Seo High Level

Le Seo High Level vient juste de se terminer. Pour celles et ceux qui veulent sauter le pas, voici un retour d’expérience sur cette formation très célèbre au sein de la sphère SEO. Sous les conseils d’un certain référenceur de renom, j’ai donc sauté le pas. La session a eu lieu du 25 au 27 Mai dernier avec mes confrères Paul Sanches, Kevin Richard, Mathieu GheerBrant, Olivier de Ségonzac, Stéphane Madaleno ainsi que d’autres dont plusieurs ex « étudiants » qui ont appliqué les tips du Seo High Level sur des études de cas. copyright : http://www.seohighlevel.com/ Au préalable, les pré-requis sont un peu faméliques mais je peux vous dire qu’il faut déjà bien maitriser les fondamentaux. Même avec 8 ans de SEO dans les pompes en « auto-formation » et un blog de référencement à maintenir, j’ai globalement trouvé le niveau très exigeant. J’avais déjà fait d’autres expériences similaires avec d’autres formateurs, mais celle-ci est clairement au dessus. On arrive direct dans le dur et on creuse de plus en plus dans le détail au fur et à mesure de la journée. Donc si vous vous pointez sans avoir des notions déjà solides, vous allez vraiment galérer ! Vous êtes prévenus. Autre chose : C’est mieux si taquinez le code html/css/javascript ou tout ce qui touche au développement en général, car pour les non initiés : les démos des tools en automation, faut parfois s’accrocher ! 🙂 Une petite vidéo pour découvrir 2 des fondateurs du SEO High LevelSous ses allures très « cool », le Seo High Level déroule de l’info et de la prise de conscience où les idées sont partagées sans... lire plus
Les 10 types de personnalités SEO que vous rencontrerez

Les 10 types de personnalités SEO que vous rencontrerez

Le métier de SEO s’est diversifié dans la forme, les connaissances et invariablement dans les personnalités. Les traits de caractères sont représentatifs des énergumènes que vous pourrez rencontrer dans le métier. Evidemment, c’est un post « détente » et ironique, alors ne le prenez pas pour vous hein….;) 1.Le confériencier Ne lui parlez pas de monitorer votre blog pour du référencement, ni d’en faire un audit, lui ce qu’il préfère c’est montrer la méthode après mettre les mains dans le cambouis, ça l’emmerde alors ne comptez pas sur lui sur ça. Si vous êtes persuasif, vous aurez peut être droit d’avoir un rabais sur son e-book qui vous dit comment faire du référencement naturel, le reste du temps il préfère faire le tour du monde des événements e-commerce avec de jolis slides. 2.Le bidouilleur C’est sans doute le profil le plus en vogue du moment, j’ai l’impression que c’est surtout celui-là qui est recherché. Le bidouilleur est de formation développeur avec un esprit vif et malin qui a un Q.I de 160. Il vous met 100 mètres dans les dents en vous sortant un tool de folie qu’il loue à prix d’or à ses confrères. C’est sans doute un de ses business-modèle. Il se contente non seulement de trifouiller dans votre code quand il fait ses recos et son audit mais il aime partager ses connaissances avec vous. La plupart du temps discret, il va dans les events SEO pour voir des collègues mais ce n’est pas sa priorité. Son truc à lui, c’est de blouser Google et ça l’éclate ! 3.Le philosophe Il connaît les grands principes du référencement et... lire plus
[Tuto] Optimiser ses images pour un SEO efficace

[Tuto] Optimiser ses images pour un SEO efficace

Les dernières études que j’ai pu lire confirment bien l’importance d’avoir un site qui performe d’autant plus s’il est dédié au e-commerce. Celà passe par tout un tas de paramètres comme la réponse serveur, le nombre de js et la taille des css etc… mais on oublie que la plupart du temps le facteur le plus important reste la taille des images. En tant que Directeur Artistique Web et Graphiste de formation, je suis encore sidéré de voir le nombre d’images inutilement lourdingues qui plombent littéralement la durée d’affichage sur un site web. Vous pensez que les gros du e-commerce ou les sites leaders sont exemplaires ? Détrompez-vous ! Alors oui, vous me direz qu’une image dégueulasse ne donne pas envie d’acheter et que c’est pour celà que l’on trouve des images si lourdes sur la plupart des acteurs. Mais quand vous savez qu’après 1 seconde passé sur votre site, le taux de transformation dégringole de manière nette, il est primordial de s’y intéresser. Je vais vous montrer qu’on peut garder une qualité d’image acceptable avec un gain de poids colossal ! Voici quelques exemples : -Je prends un géant de la lingerie sur internet (domaine ultra-concurrentiel) et tombe sur une page catalogue et voici ce que je constate : des dizaines d’images non optimisées. Si chaque image fait 200ko celà peut paraitre peu mais multiplier celà par le nombre de références et la page peut être lourdingue à charger. Voilà ce que donne une optimisation : Franchement, vous voyez une réelle différence ? Pourtant la deuxième pèse à peine 100ko soir un gain de près de 50 %... lire plus
Le #Shake16, pourquoi y retourner

Le #Shake16, pourquoi y retourner

T’en veux du personna branding ? Tu vas être servi avec cet article en mode « Blogging » façon vieux de la vieille pour le shake event, un des plus grand salon dédié au e-commerce. J’ai pas pris de photo de ce que je mangeais mais j’aurai presque pu ! J’ai pas trouvé de meilleure manière pour rendre compte de cette journée alors « action » ! [mode racontage de life : on] 7h30, déjà dans les bureaux alors que tous mes collaborateurs dorment, car le gros boulet que je suis a zappé le jour férié d’hier et donc obligé de revenir aux aurores pour imprimer son invit et avoir accès à son mail pro. Et quand vous connaissez l’état de la circulation à Aix-en-Provence le matin et le marathon pour se garer, autant dire que le timing était tendu. Mais pas de soucis, tant bien que mal je me retrouve à l’heure pile à l’entrée du #Shake16, en tant qu’Aixois je connaissais le potentiel du lieu, mais il faut dire que ça en jette. Le grand théâtre de Provence jouit d’un cadre exceptionnel en plein centre de la ville avec un accès aux halles, relativement tranquilles en ces périodes ensoleillées. L’organisation est impeccable, l’accueil parfait, rien à redire. Je me retrouve donc avec un joli sac rose bonbon muni de mon programme et mon plan à arpenter les allées avant la première plénière qui ouvre officiellement le bal. On se retrouve donc dans l’auditorium, un endroit emblématique parfaitement mis en scène par le staff avec un show à l’américaine et des présentateurs cools à souhait : on est bien dans du e-commerce.... lire plus
Peut on bien bosser en SEO sans payer ?

Peut on bien bosser en SEO sans payer ?

Quand vous apprenez le référencement, les connaissances à avoir sont grandissantes. Tout d’abord parce que c’est une discipline qui évolue sans cesse à coup d’études et de mise à jours des algorithmes, mais aussi parce que beaucoup de grands référenceurs ont un socle de savoir quasi-similaire. Dès lors, plusieurs techniques sont utilisées par les uns ou les autres pour se « démarquer » : Hyper-spécialisation (Netlinking, E-réputation…), Personna branding (personnalités fortes, affirmées…), Blogueur etc… et développeur de tools facilitateurs (payants pour la plupart…). Quand on se met à fond dans le SEO, on se rend bien vite compte que l’ennemi, la chose qui va le plus vous « freiner », c’est le temps. Dès lors, beaucoup de référenceurs utilisent des outils qui leur permettent de dégager du temps. Quand vous vous voulez lutter à armes égales sur un sujet, celà devient plus compliqué car vous petit référenceur du dimanche, vous allez mettre un temps assez conséquent à analyser un site web, à faire un benchmark alors que beaucoup de « gros » n’ont qu’à appuyer sur un bouton pour lancer une analyse à l’aide d’un Majestic tool pro ou un SEUrank 🙂 (je force un peu le trait, hein…) afin de constater des métriques qui vous prendront un temps fou à vous ! Que faire alors ? Pas grand chose n’est possible en fait, mais un des seuls échappatoires est la connaissance des tools gratuits que les « seo du dimanche » ne connaissent pas forcement. Et ne vous fiez pas aux métriques d’un seul outil, il faut croiser les données pour dégager des tendances et valider vos impressions. A noter que beaucoup d’outils gratuits sont également... lire plus
10 choses insupportables que l’on demande systématiquement aux SEO

10 choses insupportables que l’on demande systématiquement aux SEO

Cet article détente relate les situations classiques rencontrées par ceux qui pratiquent le référencement en tant que consultant ou au sein d’une entreprise. Bien entendu s’ils sont là, c’est que je les ai tout d’abord vécu moi aussi ! 🙂 Alors je suis avec vous mes frères ! -Je voudrais que ma page d’accueil soit positionnée sur tous les mots clefs ! Si vous n’êtes pas Nike ou Disney, vous croyez sérieusement que vos visiteurs (organiques) atterrissent systématiquement sur votre page d’accueil ? C’est surtout la thématique et le contenu qui seront les premiers leviers. Vous comprendrez donc qu’ils arriveront la plupart du temps sur des pages spécifiques qui traitent d’un sujet car ce sont celles-ci qui vont ranker le plus facilement. Quand votre marque sera beaucoup plus connue, la part de la homepage grandira alors, mais au tout début ne vous attendez pas à celà à moins que vous ayez fait un spot TV sur TF1 en prime time :). Pour commencer il faut travailler la « longue traine » et donc des bonnes pages positionnées sur les bons termes. -Combien je dois payer Google pour être premier une bonne fois pour toutes ? Vous pensez que c’est vos concurrents n’y ont pas pensé avant vous ? Google vous renverra obligatoirement vers son service ‘google adsense’ ou ‘google adwords’ pour vous faire cracher le porte-monnaie. C’est un business-modèle plus intéressant pour lui. La firme ne s’affiche pas ou peu avec des grosses sociétés ‘partenaires’ mais les lignes ont bougé récemment (notamment avec la Fox pour la promotion de series), alors peut être qu’un jour on pourra répondre quelque chose à... lire plus
Bourriner  la balise alt : ça marche ! mais….

Bourriner la balise alt : ça marche ! mais….

Quel référenceur en herbe n’a jamais été tenté de remplir allégrement une balise « alt » ? Pourquoi ne pas transgresser la simple phrase qui décrit l’image pour mieux la positionner sur les moteurs de recherche ? Et si le contenu est roi, est-ce que celà vaut pour les « alt » des images également ? Petit rappel de la balise « alt » : Si vous n’êtes pas habitué au html, l’attribut « alt » s’ajoute à la fin de la ligne de code dédié à l’image et permet de décrire celle-ci, notamment en l’abscence d’affichage (lien cassé, serveur hs etc…) Par exemple : <img src= »monsite.com/images/ma-photo-de-fleur.jpg » alt= »photo de fleur »> Utilisation du « alt » en référencement Vous l’aurez donc compris, le « alt » a un intérêt d’enrichissement sémantique de la page mais surtout il permet d’optimiser une image pour mieux la classer dans le moteur de recherche dans la section dédiée. Celà permet d’avoir des visites via Google images notamment en plus d’améliorer la pertinence d’une page. Google images représente en effet dans certains cas un point d’entrée majeur, sur l’un des sites que je monitore c’est même le deuxième levier d’acquisition naturel ! En plus d’aérer le texte et donc d’abaisser votre taux de rebond (qui est un signal de pertinence dans le ranking de Google), l’image se classera mieux si elle est entourée d’une sémantique qu’elle illustre parfaitement. Dans l’exemple donné plus haut, je vais m’arranger à ce que ma photo de fleur soit environnée d’un texte parlant de botanique ou de la nature afin d’optimiser son classement. Vous augmenterez la puissance de cette pertinence en mettant un hotlink sur l’image, c’est à dire en affichant une... lire plus
Shake event Aix 2016 : 10 bonnes raisons de s’y rendre !

Shake event Aix 2016 : 10 bonnes raisons de s’y rendre !

Véritable événement dans le monde du e-commerce, le prochain Shake event s’annonce juste énorme. Situé sur Aix-en-Provence et donc à deux pas de chez moi, je n’avais pas d’excuse de ne pas m’y rendre cette fois, d’autant plus que le programme est particulièrement engageant, et voici les 10 bonnes raisons pour lesquelles je ferai le déplacement : 1/Parce que le SEO, c’est d’abord être curieux C’est un débat qui est très répandu dans le milieu, mais quel est le but du SEO si ce n’est de le pratiquer dans un développement de business ? Pour celà la curiosité est un bon défaut et ce, même si les conférences ne touchent pas au SEO directement. 2/Pour les plénières et la qualité des Speakers invités Le casting de ce Shake Event est assez croustillant car il mélange subtilement les « consultants » et ceux qui sont directement aux commandes au sein d’agences ou d’entreprises dans des postes-clefs sur du cas pratico-pratique et c’est souvent là que l’on apprend le plus de choses. 3/Pour rencontrer l’incontournable Stephane Briot aka 4h18 Véritable figure du webmarketing également connue dans le monde du SEO, Stephane est une personnalité sympathique très active sur les réseaux sociaux. Curieux de nature, et après un long passé de blogueur, il est maintenant spécialisé dans la communication des entreprises notamment via son projet Kodex. 4/Pour rencontrer Laurent Bourrelly, la « Seo rockstar » Tout SEO en herbe et pour aller plus loin, toutes les personnes travaillant de près ou de loin dans le web devraient écouter son discours qui pour ma part, fut le premier pro en référencement à me faire prendre conscience de... lire plus
Le SEO actuel, un simple débat d’opinions ?

Le SEO actuel, un simple débat d’opinions ?

Avec le temps, les informations sur le référencement sont devenues faméliques. Dès lors, est-ce que le SEO ne devient pas d’un simple débat d’opinion ? Quelle est alors la légitimité d’un « expert » ? La thématique de cet article est un peu volontairement provocante mais elle pose le débat. En regardant pas mal d’articles de mes confrères et diverses publications d’organismes spécialisés, le SEO semble être dans la même logique que l’astrophysique. C’est à dire que l’on comprend les « briques » essentielles, on comprend comment la plupart des choses fonctionnent mais on ne comprends toujours pas l’essence originelle. Dès lors, les cerveaux (brillants pour la plupart) de beaucoup de SEO/Marketers tentent d’interpréter les comportements du moteur qui évolue sans cesse de surcouches en surcouches. Ce mystère originel prête donc à voir se dessiner dans le référencement, tout comme dans l’origine de l’univers, des « courants religieux » avec leurs représentants et fidèles. Comme le disait Olivier Andrieu lors d’une de ses conférence ‘je ne prêche pas la parole divine’, ou Laurent Bourrelly ‘faites vous votre propre opinion en mettant les mains dans le cambouis’… des messages pleins de sagesse qui ne font que confirmer le fond de l’affaire : c’est un débat d’opinions ! Les infos « officielles » sont données au compte-gouttes par une toute petite poignée de représentants dans le monde et au grand dam à tous les SEO et webmarketers à les interpréter pour le futur du search. On parle donc tous de la même chose, la différence est dans le point de vue de chacun et de la manière dont on le retranscrit dans nos métiers. Pour l’illustrer, ce serait comme... lire plus
Marre des pubs ? Passez chez Qwant  !

Marre des pubs ? Passez chez Qwant !

Les nouvelles mises à jour de Google ne vous ont pas échappé. Aprés avoir ouvert ses portes et être devenu indispensable, la transformation du moteur en sapin de noël est en cours ! Alors qu’allons nous faire, continuer à utiliser notre meilleur ami ou allez voir ailleurs comme chez nos amis de chez Qwant ? La part de marché de Google dans le monde et en France ne laisse plus la place au doute : entre 90 et 95 % des recherches web se font sur l’outil de la firme de Mountain View. De ce fait, google est aux moteurs de recherche ce que Kleenex est au mouchoir, Nutella à la pâte à tartiner, Caddie aux chariots etc… bref, ils ont gagné ! Je ne vous parle pas de tous les tools Google qui enfoncent le clou comme maps, hein 🙂 Le terrain étant conquis et l’outil devenu indispensable et incontournable sur plusieurs générations, Google peut maintenant se permettre de rentabiliser un peu mieux son affaire que par le passé. 2016 a été visiblement l’année charnière avec le lancement des 4 annonces Adwords le 19 février qui avaient surtout pour but de mettre en valeur les résultats de Google Now dans le sens de lecture, puis on décèle ça et là des tests en cours sur des publicités sur Google Maps et google images, et on nous annonce également des publicités Youtube impossible à passer (en supplément sans doute d’une version premium du service)… une volonté de monétisation qui touche tous les services phares de Google ! Dès lors, est-ce que les internautes vont accepter de se fader le... lire plus
Un site bien positionné améliore votre ranking sur Google maps

Un site bien positionné améliore votre ranking sur Google maps

Les commerces de proximités sont de plus en plus amenés à apparaitre sur Google Maps, surtout depuis le déploiement du service Google my Business. Sur de la recherche locale, on les voit en haut des SERP systématiquement dans une zone dédiée apparaissant sur une carte maps. Est ce que le moteur privilégie les commerces avec des sites bien positionnés ? C’est ce que nous allons voir dans cet article. S’il y a bien quelque chose qui est amené à disparaitre, c’est l’annuaire classique type ‘pages jaunes’ pour tout ce qui est entreprise/professionnel ! En effet, Google démarche les petits commerçants pour être présent sur le service « Google My Business » qui permet d’être gratuitement ‘visible’ dans les SERP et de gérer une page dédiée. Un incontournable évidemment, sachant que 40 à 50 % des recherches sur les smartphones concernent les services de proximités et 97% des internautes desktop font des recherches locales selon les dernières études sur le sujet. Quand j’ai commencé à m’intéresser au sujet, j’ai eu la demande concrète d’un membre de ma famille qui voulu ouvrir sa pizzeria dans une ville du sud de la France et bien évidemment ‘il voulait être premier’ 😀 ! Je ne lui ai rien promis bien évidemment si ce n’est de faire en sorte qu’il soit le plus haut possible dans les résultats de recherche. J’ai donc commencé à regarder la concurrence en locale (rude avec plus de 20 établissements dans un secteur de 800m/1km) ainsi que le positionnement de chacun etc… Après un site mobile friendly et un gros travail sur la visibilité et le trust expliqué ici, son site... lire plus
Liens sortants factices : ne tombez pas dans le piège !

Liens sortants factices : ne tombez pas dans le piège !

Suite aux avertissements de Google aux blogueurs il y a peu, la firme de Mountain View a décidé de taper sur des sites qui font des liens sortants « factices ». Quelques explications ! Nous avions parlé il y a peu de la guerre psychologique que mène Google auprès des blogueurs. Et si cette menace n’a pas paru suffisante, notre moteur de recherche préféré a enfoncé le clou en pénalisant des  sites américains en masse dans la semaine du 10 Avril. Ce sont surtout les « actions manuelles » qui ont été distribuées, à savoir un google-man qui appuie sur un bouton pour déclasser votre site au mieux, ou pour le désindexer au pire (et là c’est la catastrophe). image prise sur le site : www.seroundtable.com Historiquement, Google n’aime pas le SEO et toutes les techniques visant à « tromper » son algorithme. Rien de surprenant quant à cette annonce. Un article d’abondance qui relaie une info de Search Engine Land précise que ce sont les sites ne faisant pas de liens sortant en « No follow » qui sont visés, c’est à dire ceux qui transmettent le « jus » d’un site à l’autre. C’est dire le pouvoir du « lien » dans le ranking d’un site web et visiblement Google fait un focus sur tout ce qu’il peut l’altérer. Penguin avait fait des backlinks avec les ancres son cheval de bataille, ce sont maintenant les liens sortants jusque là épargnés qui sont dans le viseur. Ne vous y trompez pas, cette vague d’action manuelle est un aveu de faiblesse pour savoir si un lien sortant est factice ou non. On tape fort sur quelques sites dans un lap de... lire plus
Baisse de 7% des emplois SEO, mon avis

Baisse de 7% des emplois SEO, mon avis

Cette étude sur la baisse du nombre d’emplois concernant le SEO venue des Etats -Unis fait grand bruit dans le milieu du référencement. Bon nombres d’articles et d’hypothèses ont été écrites, mais est-ce qu’on oublie pas l’essentiel ? C’est le site conductor qui a lancé le missile qui s’est répandu comme une trainée de poudre sur les réseaux sociaux, aprés des années fastes, le nombre de jobs sur le secteur SEO a baissé selon un passage en revue des 20 plus grandes villes des States. Et plus encore, le salaire a dégringolé de 6% entre 2012 et 2015 ! Alors le début de la fin ? Un peu de sagesse s’impose : Il est vrai que Penguin a fait mal en 2011-2012 et que les sites pénalisés ont été une manne pour les seo et le besoin en la matière était évidemment énorme. Interrogez les spécialistes, vous verrez que la majeure partie de leurs missions consistaient (et c’est encore le cas) à sortir des websites de leur pénalité suite à des agences payées à la perf’ :). Le « pic » étant passé, il n’est pas incroyable de voir une baisse de la demande, mais ça ne veut pas dire que ça va dégringoler. Autre cause non négligeable : la montée en compétence des gens en interne dans les entreprises. Si le consultant apporte son background et ses recommandations, la direction aura plus d’interêt à upgrader certains de ses salariés pour les sensibiliser au SEO. Et depuis 4/5 ans, aprés les pénalités à la pelle du zoo de google, les sociétés prennent plus de précautions. On oublie un élément majeur dans... lire plus
10 conseils pour référencer son site en local

10 conseils pour référencer son site en local

Le référencement local est en plein essor et de nombreux acteurs l’ont bien compris. Si jadis, nous utilisions uniquement nos chers amis de pages jaunes pour être visibles, avec google, les données ont bien changées. Voici quelques conseils suite à des retours d’expériences pour bien référencer son site en local. Lors de mes aventures SEO, j’ai eu à plusieurs reprises à référencer des sites locaux sur des requêtes bien particulières car inhérentes à des secteurs d’activités : hotel, restaurants, magasin…etc… L’importance d’être présent s’est accéléré notamment grâce à l’utilisation à outrance des smartphones (je m’inclus dedans) pour trouver un service autour de soi : coiffeur, snack, opticien, station essence… Vous avez 2 types d’approche pour votre référencement local: A-Une approche « geographique », grâce à l’IP de votre datacenter ou des données de votre compte Google, vous êtes géolocalisé et accédez donc aux services demandés qui vous sont proposés autour de vous, ou bien vous utilisez les données de maps. B-Une approche « sémantique ». Vous avez un déplacement de prévu, vous cherchez un bon hôtel pour vos prochaines vacances, vous tapez alors la requête « hotel+lieu » dans votre temps de recherche. Dans les 2 cas de figures, la page de résultat sur une même requête ne sera évidemment pas la même. Voici 10 conseils que je peux donner pour aider à être visible: 1/Bien évidemment ouvrir un compte Google My Business et remplir une fiche en indiquant le nom de votre établissement avec le lien du site de votre activité 2/Ouvrir un compte Google + perso et le relier avec les cercles à votre page Google My business (Aider google à comprendre que... lire plus
Google désindexe le site d’Apple !

Google désindexe le site d’Apple !

On craignait la mise à jour de Penguin, d’autres l’attendaient comme le messie suite à des actions de désaveux de liens pour retruster leur site, mais en ce jour, Google a visiblement préféré les penguins aux poissons car Apple s’est fait littéralement défoncé par la firme de Mountain View, la preuve en images ! Ainsi comme vous pouvez le voir, sur les requêtes produits liés à Apple, le site officiel de la marque disparait purement et simplement de l’index ! Et j’ai essayé avec Iphone, iTunes, Imac, même résultat à l’écran : aucune trace. Rien de vraiment étonnant quand on sait que la firme étant une société privée, rien ne l’empêchait d’appuyer sur un bouton pour la déglinguer, et d’avoir attendu autant de temps est presque incroyable :). Ou alors Apple aurait triché comme ebay à l’époque avec un profil de liens factices (et avait alors perdu 200 millions de $) ? Hâte maintenant de voir la réaction d’Apple qui devra visiblement se passer des services de Google. Ah oui le meilleur pour la fin : c’est un poisson d’avril ! #jesors #ungrandmerciaphotoshoppourcescreenshottruqué... lire plus
SEO VS Marketing : l’amour impossible ?

SEO VS Marketing : l’amour impossible ?

Lorsqu’on lance un site web notamment orienté marque ou e-commerce on se retrouve vite partagé entre l’idée marketing de votre projet et sa capacité à être visible et donc bien référencé (de surcroit bien optimisé on-site). Comme ce blog relate mes expériences, je vais vous donner celle qui a commencé à poser cette problématique. En 2006, j’ai travaillé sur un gros projet de site web qui proposait du contenu pour mobiles (le temps béni ou les appstores n’étaient pas de ce monde) :). Une fois les Wireframes du site posés, les catégories définies, le design, le parcours utilisateur etc… le développement du site débute et une agence partenaire sur le référencement arrive à notre table. Les recos on-site sont balayées d’un revers de main par le PDG (et par moi à l’époque) sous pretexte qu’elles polluent la qualité de navigation sur le site et le signal « secure » que le projet peut engendrer auprès de l’utilisateur. La machine est donc en ligne quelques temps plus tard, dans un domaine on ne peut plus concurrentiel à l’époque (rappelez-vous les pubs télé !), le site n’arrive pas à ranker. Retropédalage donc et l’agence seo revient sur le devant de la scène pour « bricoler le site » et le rendre plus efficace (on pourrait dire « bourrin » à l’époque) tout en faisant le goret sur les backlinks (merci CP, annuaires et guest blogging). Nuages de tag, footer links, maillage interne voyant, zones éditoriales rajoutées non justifiées… autant d’impératifs qui ont dézingué la personnalité initiale et presque stratégique du projet initial. C’est évidemment le scénario type d’un projet construit entre cerveaux qui ont le nez dans... lire plus
SEO 2016: l’année du TRUST !

SEO 2016: l’année du TRUST !

Depuis la mise à jour Penguin, faire du netlinking est devenu très compliqué. Et pourtant celà reste un élément fondamental pour Google pour mesurer votre notoriété et impacte donc votre ranking. C’est pourquoi je vous propose de vous concentrer sur le Trust ! Vous l’avez constaté, ces dernières années, Google est tendu du slip dès qu’il s’agit de faire un lien contextualisé avec une ancre. Celà peut être risqué d’autant plus si votre site s’est déjà fait pénalisé ! Une technique qui est donc largement sous le radar voire sans risques est de travailler l’autorité du site et donc la confiance qu’a Google envers votre site web. Voici les principaux leviers  : 1.Aidez Google a vous « trouver » Si google scrape le web, il faut le réassurer et donc montrer « Patte blanche ». Créez et installez un compte Google Analytics et par dessus-tout un compte google search console. Si votre business le permet, créez également une page Google My Business/Google + et mettez-y un lien vers votre site. Et chose importante : ajouter la balise rel= »author » pour relier votre site web à votre compte G+. 2.Concentrez-vous sur les liens d’autorité Penguin rend les liens plus compliqués mais n’interdit pas à votre site d’avoir des liens ! Si vous en faites, soyez donc malin et pas en mode « Bourrin », concentrez les ancres autour du nom de votre site et donc de votre marque. Après evidemment, si le nom de votre site est un Keyword, celà le fera ranker d’autant plus sereinement 🙂 3.Travaillez le storytelling Un site avec des visites organiques c’est bien, si on se souvient de vous c’est mieux. Créez... lire plus
Retour d’expérience sur les 4 publicités Adwords

Retour d’expérience sur les 4 publicités Adwords

Le 19 Février dernier, Google lançait telle une bombe ses 4 annonces publicitaires dans le top des résultats de recherche. Le principe est de proposer 4 publicités Adwords à la place des 2/3 publicités historiques, et ce, sur des requêtes concurrentielles. En revanches les pubs Google latérales disparaissent. Quels sont les effets concrètement ? réponse ci-dessous ! A chaque mise à jour des résultats dans les SERPS, la blogosphère SEO s’indigne et se dirige un peu vers la fameuse phrase « Le référencement ne sert plus à rien ».  Pourquoi de telles affirmations ? Depuis mi-Décembre 2015, l’affichage des 4 annonces Google a été testé et le monde entier a découvert le 19 février dernier la propagation de cette directive. Résultat des courses : sur des requêtes très demandées, les résultats naturels descendent dans la page et mathématiquement des sites se retrouvent même en page 2 ! (les Serps n’affichant plus nécessairement 10 résultats naturels). Votre site, descend donc irrémédiablement des tops résultats – plus grave, si vous étiez dans le top 3, vous avez la possibilité de dégringoler sous la ligne de flottaison de la SERP ! Une aubaine pour Google qui vous incite donc à cracher de la thune en étant dos au mur : soit visible ou crève. Vous comprendrez donc que les clients, acteurs e-commerce et entrepreneurs commencent à remettre en question l’utilité de l’investissement dans le référencement. Mais c’est surtout que de nombreux responsables de sites web ont tremblé de voir les répercussions sur leur trafic et donc sur leur chiffre d’affaires, mais comment les internautes ont réagit ? C’est là que ça devient intéressant. Sur... lire plus
Est ce que les réseaux sociaux influencent le SEO ?

Est ce que les réseaux sociaux influencent le SEO ?

La question revient très souvent quant à l’influence des médias sociaux sur le classement des résultats de recherche. On y associe parfois par erreur les termes SEM et SMO, mais il n’en est rien. La grande inconnue est de savoir si oui ou non les réseaux sociaux sont vecteurs de meilleur positionnement dans les SERP. La réponse est Non ! Voilà vous pouvez partir 🙂 ! Non, en ce qui concerne l’influence directe bien entendu. Des études l’ont démontré et à titre personnel, je n’ai rien constaté, même en bourrinant bien comme il faut. MAIS un gros buzz sur les réseaux sociaux peut être vecteur de trafic et comme le trafic est un indicateur de popularité pour les moteurs de recherche, celà peut en effet améliorer le ranking. Pour autant, le signal social n’est pas à négliger car il peut faire partie d’une stratégie globale. Certaines marques sont même nées grâce à leur essor des médias sociaux comme une certaine appli faisant du tirage photo. Quoi de plus fort que de ne pas être Google dépendant ? D’un point de vue personnel, j’ai le sentiment que la présence sociale renforce la notion de « Trust » sur laquelle Google se base de plus en plus pour donner de l’autorité à un site web ou une marque, et celà même si les bots de la plupart des networks bloquent le crawl de google. Et même si le « poids » n’est qu’un faible signal parmi de nombreuses autres notions, mon avis c’est qu’il compte quand même un petit peu, alors ne négligez pas à mettre des pages avec le lien de votre entreprise sur... lire plus
Les blogueurs dans le viseur de Google : n’ayez pas peur !

Les blogueurs dans le viseur de Google : n’ayez pas peur !

Il y a quelques temps, Google a publié sur son blog pour les webmasters, un avertissement à toute la blogosphère qui usait des partenariats pour déguiser de l’achat de liens. Dans le milieu du marketing et du seo, on connait bien cette pratique qui est souvent vue comme de la publicité déguisée, mais en quoi celà consiste t’il et que dit Google exactement ? Si on reprend les grandes lignes de cet article, on peut le résumer de la manière suivante : -C’est pas bien de le faire, et si vous donnez votre avis, mettez un rel=nofollow (autant dire : ce rien ne vaut rien) -Soyez transparent (ça c’est la loi qui est claire sur le sujet) -Ecrivez un texte unique et de qualité (ça c’est du charabia pour « justifier » l’avertissement : attention Google tient à offrir de la qualité à ses utilisateurs, mouahahahah !) Avant toute chose, mettez-vous en tête que Google est une grosse machine qui vit essentiellement grâce à la publicité et que l’essentiel de sa stratégie consiste à rendre ses outils et fonctionnalités indispensables pour vous faire passer à la caisse un jour ou l’autre. Dans ses notions de ranking, tout le monde sait depuis belle lurette que le « lien » est un facteur puissant dans l’algorithme du moteur. Et sauf cas « évidents », difficile pour lui de faire la différence entre un « vrai » lien et un lien « factice » posé par un référenceur ou un webmaster. Les fameux « penguin » et « panda » ont rendu, certes, cette tâche plus ardue en pénalisant notamment les liens avec des ancres trop « optimisées ». Dès lors, les partenariats avec les blogueurs sont une... lire plus
Encore un blog seo ? Oui mais…

Encore un blog seo ? Oui mais…

Non, il n’est pas extraordinaire, non il n’est pas incontournable ! Oui c’est encore un blog seo, alors pourquoi ça existe ? Voici en quelques mots l’explication derrière ce nom qui peut paraître un tant soit peu singulier pour un site parlant de référencement.

lire plus

Un petit scarabée à votre écoute

Contactez-moi

Bienvenue sur mon humble Blog Seo. Un site qui parle du référencement avec une subjectivité totale sur les sujets qui m’intéressent vraiment. En dehors de l’optimisation pour les moteurs de recherche, je dessine, je fais du graphisme, du marketing et j’ai même bossé sur des applications mobiles !Je suis un gars sympa qui aime bien discuter de référencement naturel, de webmarketing, d’UX/UI, de webdesign, si vous voulez en savoir plus sur moi, ou juste envie de papoter n’hésitez pas à me laisser un petit mot.

Actualités

.Le 2 Septembre, au #1 FastApero Seo à Marseille

.Le 12 au 14 Septembre : Je serai au salon du e-commerce à Paris

.Le 7 Octobre : Je serai au Blackandwhite SEO

.Le 13 et 14 Octobre : Je serai (normalement) à la formation des frères Peyronnet

Le bêtisier du SEO

Lire l'article

Bienvenue sur Beetle SEO, le petit journal d’un petit scarabée du référencement. Vous trouverez ici mon opinion sur l’actualité issue des moteurs de recherches ainsi que mes expériences vécues sur la plupart des sujets habituellement traitées en SEO.

Un blog sur le référencement efficace non seulement informatif mais aussi subjectif

Google n’étant pas une science exacte car le moteur se garde bien d’expliquer son algorithme, l’avis sur ce site de référencement est bien entendu obligatoirement subjectif. En ce qui concerne les études sur les diverses choses qui peuvent influencer le ranking, elles ne font que rapporter des constatations ou des tests. C’est sur l’expérience que se bâtit  le SEO.

Les rétroliens, un élément de positionnement incontestable depuis des années

Que ce soit ici ou sur un autre site traitant du référencement naturel, le levier le plus puissant reste l’acquisition de backlinks. C’est en effet le signal le plus probant qui illustre votre popularité sur le web. Que ce soit par de la notoriété pure offline, par les réseaux sociaux ou bien de manière volontaire, c’est le nombre de liens mais surtout leur qualité qui impacte votre positionnement sur le requête.

L’importance des autres leviers d’acquisition en SEO

Si votre site ne se base que sur le référencement, je vous conseille vivement de changer de stratégie. Voyez plutôt le SEO comme la partie majeure mais non isolée. Pensez réseaux sociaux, notoriété et même nos bons vieux médias offline : journaux, radios et TV restent de puissants vecteurs pour faire connaitre votre marque.

Vous voulez en savoir plus sur le seo ?

Si vous n’êtes pas à l’aise avec cet univers du référencement, voici quelques lignes qui pourront vous éclairer.

Qu’est ce que le seo ?

Le SEO est un terme anglais signifiant « Search Engine Optimisation », comme son nom l’indique, il regroupe différentes techniques permettant d’optimiser son site pour qu’il soit plus facilement référençable (on parle alors de « on site ») mais aussi d’astuces pour que celui-ci se positionne mieux dans les résultats de recherche avec des notions de « off site »

On parle tout simplement de « référencement » en français, mais le terme « SEO » est très utilisé dans le jargon et de plus en plus connu même pour des non-professionnels.

Pourquoi le seo est-il important ?

C’est même primordial quand vous débutez une activité ! En France, comme dans beaucoup d’autres pays, Google représente plus de 90% des recherches. Ne pas être présent sur ce moteur, c’est se priver de leviers d’acquisitions colossaux. Au début, vous aurez beaucoup de mal à vous faire une place avec des acteurs déjà présents, aussi il est primordial que votre site soit calibré pour le SEO.

Il n’y a que très peu de marques qui peuvent se passer de référencement, uniquement celles qui ont déjà une réputation historique, votre petit site inconnu, même très joli doit avoir les faveurs du public, pour celà le référencement est incontournable. Si votre site est dans les top positions, c’est comme si vous aviez un spot TV ou une affiche 4 par 3 au bord de l’autoroute : c’est un élément rassurant et engageant pour vos futurs clients !

Les différents types de seo

On distingue généralement 3 types de pratiques dans le référencement, pour ma part je trouve que ce communautarisme est un non-sujet voire idiot mais les choses sont ce qu’elles sont, à savoir :

.Le White hat

C’est la force du « bien », en tout cas aux yeux de Google. Le white hat applique les guidelines du moteur à la lettre et ne prend aucun risque. Il va travailler sur le signal de pertinence de votre site, sur la qualité de son contenu, dans une optique de pérennité pour vous mettre à l’abri des mises à jour qui pourraient nuire à votre référencement.

.le Black hat

C’est le côté obscur de la force, là on joue avec les « failles » de l’algorithme du moteur pour optimiser le SEO. La plupart de ces techniques sont invisibles, certaines font appel au hacking avec beaucoup d’automation pour envoyer le signal le plus puissant possible en se fatiguant le moins possible.

.Le Grey Hat

C’est un terme qui permet de relier les deux mondes, le grey hat va utiliser des techniques de black hat, pour faire du white hat. Vous vous sentez confus ? C’est normal, moi aussi :) !

De manière générale, ce débat est assez inutile car du moment que vous « optimisez », vous trompez l’algo en quelque sorte. Les black hat ont pour optique d’aller vite en général mais ne font pas systématiquement du hacking, surtout quand ils bossent pour des money sites. White hat, grey ou black tout le monde joue avec les critères de Google, alors à quoi bon vouloir se « caser » ?

Comment améliorer votre référencement ?

Il y a, selon Google, 200 critères de pertinence, parmi les plus répandus voici ce qui permet d’avoir un SEO qui fonctionne bien :

-la rédaction seo

C’est une technique que l’on pourrait  rapprocher du content marketing. Vu que les moteurs aiment bien lire du texte pour voir si votre page est pertinente, il s’agit alors d’écrire du texte ayant pour but de ranker sur des requêtes plus ou moins précises en balayant un sujet avec plus ou moins de profondeur selon l’objectif.

Il existe des techniques appelées « content spinning » permettant d’automatiser la création de contenu mais en préparant longuement ses templates à la base. Le spin insère des variables dans l’éditorial pour générer des textes à la volée. Si cette astuce marche encore, je ne la recommande pas car les moteurs arrivent de mieux en mieux à décrypter ce que vous écrivez.

Une autre astuce simple, est appelée le « Ngram », elle consiste a rendre compréhensible un sujet si vous ne citez pas le terme visé. Par exemple « Ce jeu de balle se jouant au pied dans des stades est représenté par des icônes comme Zidane ou Messi »… vous savez de quoi je parle non ? Et bien Google sait le comprendre, lui aussi.

-les techniques de référencement

Le Seo est assez particulier comme discipline, car au fur et à mesure des évolutions de Google, les différentes techniques peuvent devenir obsolètes du jour au lendemain, c’est pour celà que la meilleure reste la « veille seo » pour être à l’affût de ce que se trame dans l’algo et de s’adapter en fonction.

Celà dit, on peut résumer le référencement en 3 grandes notions :Technique, contenu et popularité

.Avoir un site performant, avec des réponses serveurs rapides, et un affichage qui va relativement vite (sans tomber dans la parano non plus hein, mais il faut juste que celà soit pas trop bloquant)

.Avoir du contenu de qualité qui réponde aux requêtes des internautes

.Avoir de la popularité : réelle (avec de la com’ par exemple) ou ‘artificielle’ avec des stratégies de créations de liens vers votre site pour en améliorer le signal

Comment apprendre à faire du seo et comment devenir référenceur ?

C’est une discipline où l’autodidactisme est de mise, il vous faudra donc allez sur des sites spécialisés pour en apprendre les bases comme :

.Webrankinfo

.Abondance

.Axe-net

etc…

Il y a aussi les livres qui vont un peu plus loin que ce que l’on lit en ligne comme :

.’Réussir son référencement Web’ d’Olivier Andrieu

.’Le guide du référencement Web’ de Mathieu Chartier

.’Ce que google veut’ de Julien Ringard…

Sinon, vous avez les formations SEO bien évidemment, dont les plus connues sont :

.SEO high Level

.Optimize.me

.Rankin Metrics

.Eskimoz

Enfin, il existe un diplôme officiel de référenceur appelé le « CESEO », c’est la seule certification avec le diplôme de Référenceur & Rédacteur Web de l’IUT de Mulhouse qui existe.

Le cas du consultant seo

En dehors des agences spécialisées en référencement, il existe de nombreux consultants seo qui ont pour avantage d’avoir un rapport plus humain et plus direct avec le client. En effet, ils connaissent l’éventail des techniques les plus utilisées et leur background permet de prendre beaucoup de recul sur les choses à entreprendre pour une société. Sans oublier leur réseau d’autres consultants en référencement ou dans des domaines connexes comme la rédaction web, le webmarketing, le community management, peuvent vous faire gagner beaucoup de temps.

On compte environ 300 personnes dans la communauté, mais parmi les consultants seo les plus connus on peut citer :

Samuel Hounkpe, manuel Cebrian, Laurent Bourrelly, Olivier Duffez, Olivier Andrieu, Thomas Cubel, Mitseo, Paul Sanches… à vous de trouver le consultant référencement selon vos besoins.

Seo vs Sem/SMO vs adwords (SEA), quelle est la meilleure technique ?

Le SEA est la technique qui présente sans doute zero risque. Elle est pratique car elle vous garantie des visiteurs qui correspondent exactement aux requêtes visées du moment que vous mettez la main au porte-monnaie. Et comme Google est en train de se transformer en sapin de noël publicitaire, c’est sans doute celle qui a le plus bel avenir. Mais  l’adwords a un gros désavantage, c’est qu’il peut être très onéreux selon le domaine d’activité où vous exercez, il faudra donc l’utiliser intelligemment.

Par exemple pour tester des performances de pages ou de produits avant de lancer la machine de guerre derrière, c’est une technique que je recommande fortement. Autre impact : le trafic – si votre requête est très populaire, celà aura une incidence indirecte sur le positionnement de votre site.

Le SEM/SMO sont chronophages et bien qu’ils soient très important, notamment pour des histoires d’apport de trafic et de popularité, je ne vous conseille pas de vous jeter corps et âme au début de votre activité là dedans. Vous risquez d’être déçu par les résultats compte tenu du temps et de l’énergie que vous allez y passer. Donc, allez-y à posteriori ou à dose homéopathique avec une vraie stratégie et non pas juste pour voir à quoi ça ressemble :)

Vous aurez donc compris que le SEO est un moyen permettant aussi d’économiser de la publicité si vous êtes déjà naturellement présent dans les résultats de recherche. Accouplé à de véritables stratégies et objectifs en publicité et en social marketing, il sera redoutable en terme de résultats.

Beetle Seo
3.67 (73.33%) 3 votes