Que l’on parle de rankbrain, d’intelligence artificielle… Google a toujours pour ambition d’améliorer la pertinence de ses résultats de recherche. Non pas par plaisir, mais pour que vous restiez bien longtemps sur leur service et que celui-ci reste toujours le moteur qui propose les meilleures réponses à vos requêtes.

Ainsi dans les critères de positionnement d’un site web, la partie backlinks semble prendre de moins en moins d’importance. Attention ! Je ne me suis pas transformé en blogueur US qui ne jure que par le “content marketing” mais force est de constater que des critères purement ‘utilisateurs’ ont pris de plus en plus de poids.

En effet, on a beau avoir les meilleurs algorithmes de pertinence de la planète, Google teste systématiquement ses suggestions de recherche aux avis des internautes et ce sur ses différents services comme Maps, le Knowledge Graph ou encore la position 0 pour évidemment les “valider”.

google knowledge graph

suggestion google

Pour que le moteur “apprenne”, il le fait grâce à des comportements bien humains ;). On peut ajouter à celà le fameux “CTR”, le Pogosticking et bien d’autres… bref, dans ce tumulte de critères “users” plus ou moins annoncés “officiellement”, Google nous rabâche les oreilles avec son discours sur la qualité comme dernièrement avec ses récentes mises en gardes sur les articles sponsos et invités.

Le petit monde du SEO le sait depuis des lustres et je ne vais sans doute rien vous apprendre, la fraicheur de l’information et plus particulièrement la mise en ligne régulière de contenu sur un site web est un signal positif pour Google. Celà n’empêche pas des sites statiques de se positionner dans le TOP de la SERP, ni de vieux sites laissés pour mort revenir après des mises à jour du moteur, mais en général si on met régulièrement du contenu – en gros si on fait vivre le site – c’en est que mieux pour le positionnement.

Là où les choses ont évolués, c’est que ce facteur est de plus en plus pris en compte avec l’évolution logique que fait Google de son moteur expliqué plus haut. Je l’ai constaté sur bon nombre de mes sites, alors qu’aucun travail de Backlinks n’ait été fait. Celà existait déjà certes, mais l’impact est désormais plus conséquent.

Je l’avais déjà remarqué lors du dernier concours Seo Hero, où je prenais un malin plaisir à modifier le contenu tous les jours. Mais sur les derniers sites que j’ai eu sous le coude, les choses ont pris une autre dimension.

En voici quelques exemples :

-Un Fan site qui est passé en 5eme position sur la SERP, aprés quelques temps sans contenus il retombe en fin de page 2, on remet du contenu frais et hop retour en 4eme position le lendemain !

-Un site sur de l’actu culturelle : 6 ème stable sur la SERP sur une grosse requête, pas mis à jour depuis des plombes, on remet quelques articles et hop 3ème position ! Ensuite apres quelques temps inactif, il redescend, et dès qu’on publie il remonte !

-Un Ecommerce qui reprend du poil de la bête dès que l’on ajoute des nouveaux produits et du nouveau contenu textuel et ce, du jour au lendemain !

Celà me rappelle un peu l’évolution de l’algo de youtube qui demande aux créateurs de multiplier les vidéos pour rester dans les tendances et que leur chaîne reste viable. Si celà se confirme, sans parler d’update “Freshness” (cf en 2011) j’aurais tendance à vous inciter à écrire plus souvent  !

Et vous, avez-vous constaté également ce phénomène, n’hésitez pas en m’en faire part en commentaire 🙂

Enregistrer

Enregistrer