Liens sortants factices : ne tombez pas dans le piège !

Liens sortants factices : ne tombez pas dans le piège !

Suite aux avertissements de Google aux blogueurs il y a peu, la firme de Mountain View a décidé de taper sur des sites qui font des liens sortants « factices ». Quelques explications !

Nous avions parlé il y a peu de la guerre psychologique que mène Google auprès des blogueurs. Et si cette menace n’a pas paru suffisante, notre moteur de recherche préféré a enfoncé le clou en pénalisant des  sites américains en masse dans la semaine du 10 Avril. Ce sont surtout les « actions manuelles » qui ont été distribuées, à savoir un google-man qui appuie sur un bouton pour déclasser votre site au mieux, ou pour le désindexer au pire (et là c’est la catastrophe).

liens sortants factices

image prise sur le site : www.seroundtable.com

Historiquement, Google n’aime pas le SEO et toutes les techniques visant à « tromper » son algorithme. Rien de surprenant quant à cette annonce. Un article d’abondance qui relaie une info de Search Engine Land précise que ce sont les sites ne faisant pas de liens sortant en « No follow » qui sont visés, c’est à dire ceux qui transmettent le « jus » d’un site à l’autre.

C’est dire le pouvoir du « lien » dans le ranking d’un site web et visiblement Google fait un focus sur tout ce qu’il peut l’altérer. Penguin avait fait des backlinks avec les ancres son cheval de bataille, ce sont maintenant les liens sortants jusque là épargnés qui sont dans le viseur.

Ne vous y trompez pas, cette vague d’action manuelle est un aveu de faiblesse pour savoir si un lien sortant est factice ou non. On tape fort sur quelques sites dans un lap de temps donné pour faire peur à l’ensemble du web, de manière à décourager ce genre de pratique prisée par les partenariats. Sinon de quel droit et comment Google juge ‘factice’ un article sur un  blog donnant son avis sur un produit ?

Pour revenir sur les partenariats blogs, c’est aussi une manne qui échappe à Google au détriment des adwords. Ne vous fiez pas à vos personnas préférés, bon nombre d’entre eux et d’entre elles ont comme business-modèle des articles sponsorisés avec des liens sortants pour faire monter le site d’une marque. « Si vous faites désormais un lien sortant, faites du No Follow » – à part pour de la notoriété quel interêt pour une marque à faire ce genre d’opérations désormais ?

Donc, vous comprendrez l’intérêt qu’a le moteur à faire mal à ce genre de pratique, et comme il ne peut pas contrôler chaque pertinence d’un lien, il flingue des mauvais élèves en place publique pour terroriser les autres : les blogs d’une part qui vont serrer les fesses à chaque fois qu’on va leur demander et les marques de l’autre qui vont freiner des 4 fers pour y aller.

Ne vous faites pas avoir ! Continuez à être malins ! Voici mes conseils :

-Si vous êtes habitué à faire ce type de partenariat, tout arrêter du jour au lendemain, c’est aussi un signal que vous avez été « mauvais élève »; donc surtout n’arrêtez pas !

-Ne dictez pas vos articles aux blogueurs, laissez-les raconter ce qu’ils veulent et donner leur avis en toute transparence. Il faut que l’article soit le plus « naturel » possible

-Pour les liens, soyez vigilants à ce que le blogueur ne multiplie pas les liens : 1 ou 2 maxi

-Privilégiez les liens ‘sous le radar’ : url jetée ou diluée, ancre sur la marque

-Évitez les liens retours sur votre site qui relatent l’article du type « Hey Machin parle de nous ici :url », ça peut être « mal interprété » 🙂 (si vous voyez ce que je veux dire).

-Travaillez la notoriété « hors Google » (plus tôt et mieux vous le ferez, et moins vous ferez dans votre culotte a chaque fois que les snipers de Google sortent leurs armes…)

Lien à l’origine de cet avis (attention, c’est du dofollow, tremblez !) 😛 : https://www.seroundtable.com/google-issues-unnatural-outbound-links-penalties-21910.html

 

 

Liens sortants factices : ne tombez pas dans le piège !
5 (100%) 1 vote

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *