Pourquoi le nouveau Google My Business va carotter les SEO ?

Pourquoi le nouveau Google My Business va carotter les SEO ?

Depuis quelques jours, Le service Google My Business qui permettait déjà de donner de la visibilité aux commerces, propose désormais gratuitement, de faire son site internet en quelques clics ! Pourquoi ce positionnement pour la firme de Mountain View ? Je vous en dis plus dans cet article dédié.

Au commencement fut My Business

Apparu en 2010, ce service, initialement appelé « Google Local Business » permet à de nombreux établissements et sociétés d’apparaitre dans les recherches dites « locales ». Celui-ci a lourdement insisté auprès des commerçants en y envoyant des démarcheurs sur le terrain pour les inciter à s’inscrire gratuitement contre une promesse d’une meilleure visibilité et donc de clients supplémentaires potentiels. Un gros pied de nez à Pages Jaunes qui fait passer à la caisse pour les pros.

Vous vous doutez bien que l’intérêt derrière celà, c’est d’enrichir l’autre service : Google Maps. Afin d’enfoncer le clou sur l’indispensabilité de celle-ci, un des buts est d’y ajouter l’ensemble des endroits qui intéressent les gens qui taperont désormais le nom du lieu plutôt que l’adresse détaillée.

Google, tous « victimes », tous complices !

google my business site web

Je sais pas vous, mais j’en suis la première victime de cette révolution locale :

-J’ai rangé mon tom-tom au placard, vu que Google maps fait office de GPS de manière très performante en donnant l’état de la circulation, le temps de trajet estimé etc…

-Je regarde les avis Google avant de choisir un restaurant, sans me rendre sur le site de celui-ci

-Je regarde les photos de la page My Business et la version Street View pour me projeter dans un lieu de vacances

-C’est le lieu number one pour retrouver un numéro de telephone (adieu annuaire)

etc…

Autant de choses qui rendent l’usage du moteur comme étant devenu indispensable dans notre quotidien en « squeezant » des services historiques.

La dernière idée du Pac Man Google : des sites gratuits pour les petites structures

Et un des derniers « pans » que Google n’avait pas exploité, c’est toute la manne de petites entreprises qui n’ont pas encore de site internet. Bastion prisé par des services comme Wix ou 1&1… ou anciennement les plateformes de blog. Oui, oui vous savez ceux qui sont responsables de petites phrases de clients comme :

-« Quoi 1000€ ton site ? Moi je peux le faire gratuitement sur 1&1, j’ai vu la pub TV »

-« Pourquoi c’est si long à faire ? Sur Wix ça se fait en 5 minutes »

Le genre de client que fuient les SEO en général, car bénéficiant d’un budget limité ou inexistant, ne sachant pas vraiment ce qu’ils veulent, ayant une vision biaisé du métier en imaginant qu’un site se fait en 30 secondes en appuyant sur un bouton… et demandant beaucoup d’ajustements par la suite car :

-« Je l’ai montré à ma mère, elle m’a dit que le bandeau couleur vert c’est pas joli »

-« J’ai lu le texte tout en bas de la page (du google text nldr), et j’ai trouvé que c’était pas tourné comme il fallait »

-« Mon site, quand je tappe « plombier », je le vois pas sur la première page, pourquoi ? »

etc… je suis sûr que ça rappelle des souvenirs à certains 🙂

Un snobisme pas toujours justifié et qui peut nous coûter cher. J’ai en tête une société de restauration rapide qui venait de se lancer, sans budget ou presque, ne trouvant personne pour faire son site internet pour 500€. Aprés deux ans d’existence, et étant 1er sur Google, elle fait désormais vivre son SEO plus convenablement en ayant beaucoup grossi grâce à cette présence web (et un service qui suit évidemment).

Bref, aprés avoir testé cette nouvelle fonctionnalité de Google My business, je ne peux que constater et craindre que de nombreux petits contrats SEO vont disparaître parce que la firme propose tout simplement un site sur une adresse « .business.site » gratuitement et directement intégrée dans la fiche My Business de l’entreprise !

Il est vrai que les fonctionnalités sont succinctes mais l’essentiel est là et celà fait véritablement le job pour les petits points de ventes, restauration, artisans, services à domicile etc… en y mettant les informations indispensables comme :

-La description de l’entreprise,

-la zone d’intervention

-Le secteur d’activité

-Les photos

-Les horaires

-Les coordonnées

-Un Call to Action pour appeler ou pour s’y rendre

site google

Et quand on voit ça, on ne peut que se résigner et conclure que Google veut pousser la présence systématique de l’icone « site web » sur les résultats locaux pour éviter que l’internaute aille ailleurs et reste dans l’environnement « 100% Google ». Déjà que AMP veut dire que Google heberge une partie des sites internet (en ayant une adresse google.com/amp/monsite…), ce nouveau tool ne fera qu’enfoncer le clou dans la maitrise maximale que veut la firme sur le web.

Comme, ce blog est un site d’opinion, il est tout à fait normal de ne pas être d’accord avec mon analyse, aussi je me permets de mettre un autre point de vue, celui de Auge Souryan sur son excellente série Youtube intitulée “La Pause Café du SEO”

Le sujet traité se trouve vers 9:30, je vous invite à le découvrir. En résumé Auge pense que  le type de client visé par Google n’aurait jamais fait appel à des prestataires “classiques” (seo, webdesigner, agences etc…) et leur permet donc d’avoir au moins un premier pas sur le web et de le découvrir par eux-même.

Il pense même que par la suite, celà pourrait se transformer en futurs clients potentiels pour un “vrai site”.

Je permets de répondre à cette argumentation intéressante. Évidemment qu’une partie de petites sociétés vont se retrouver dans ce cas de figure et y aller alors qu’ils n’ont pas ou peu de moyens, et j’en ferai sans doute de même si j’etais dans la même situation.

Mais le principal problème, c’est la partie de “macrophagie” de Google qui par ce biais va encore plus installer un monopole pour que l’utilisateur reste dans son environnement un maximum. La volonté in fine de se passer de “sites web” est très claire et c’est ça qui me dérange le plus.

Même si les fonctionnalités sont restreintes pour le moment, rien ne dit que tout celà ne va pas s’étoffer d’une part. D’autre part, pour un petit commerce ou même pour un commerce tout court, ce genre de site peut être amplement suffisant pour faire le job en matière de visibilité durant des années. Je n’ai pas encore le recul pour la “référençabilité” de la bête, aussi rien ne dit également qu’il ne soit pas possible de la faire monter en puissance aussi bien qu’un site lambda.

Si à terme Google permet de faire du Wix gratuitement, pourquoi alors faire appel à des prestataires pour un site plus complexe ?  Je reste donc inquiet et réservé mais l’avenir nous dira ce qu’il en est, a voir si la firme pousse son joujou jusqu’au bout comme l’AMP ou l’https.

 

Enregistrer

Enregistrer

Pourquoi le nouveau Google My Business va carotter les SEO ?
4.8 (95%) 8 votes

Articles SEO du même genre

5 Commentaires

  1. Hello, il sera judicieux de suivre comment Google mettra en avant (s)ces sites au détriment des autres. Cela m’étonnerai qu’il “s’auto-flagèle” avec un Penguin lol….. L’anti démocratie à son paroxisme…

    Répondre
    • Il le fait déjà en les mettant “par defaut” attachés aux fiches My Business ! C’est à dire que si tu as déjà un site web et que tu en créés un autre via cet outil, c’est celui de Google qui sera mis en avant dans la fiche ! Il faut donc bien verifier celà. Pour les histoires de pénalités de sites en provenance des services de Google, de mémoire il y a déjà eu des blogspot flingués donc tout est possible 🙂

      Répondre
  2. Avec la condamnation de Google qui est tombée il reste à espérer que désormais les interconnexions entre ses différents services soient surveillées d’un peu plus près. Car s’il s’agit de dénoncer la mise en avant de Google Shopping aujourd’hui, que dire de ses services de comparateurs, de ses Adwords, de sa cartographie, de ses mini-sites My Business, etc ? Les entrées pour générer du cash sont tellement nombreuses que la génération de revenus par de nouveaux biais couvrira toujours très très largement les pénalités qui peuvent tomber. Car la justice est lente, très lente, et avant que l’amende soit payée, il y a aura eu d’autres profits monstrueux.

    Répondre
  3. Hello

    je suis gêné sur un seul point : si on ajoute un Google Business Website à un compte Google business, j’ai cru comprendre qu’il prenait la place du site internet dans les résultats locaux de Google (Google Maps & co).
    N’y a-t-il pas une alternative pour conserver le site internet ET le Business website ?

    Répondre
    • Hello Laurent,
      merci de ton petit com. J’ai testé de mon côté et il prend la place du site internet si tu laisses les réglages par défaut. Mais heureusement tu peux modifier celà sur la fiche mybusiness directement pour mettre le bon site.

      Répondre

Poster le commentaire

You have to agree to the comment policy.