[story time seo] La plus grosse arnaque de ma vie !

[story time seo] La plus grosse arnaque de ma vie !

Je vais faire ma blogueuse mode et vous raconter un cas hallucinant, sans doute le plus marquant de mon humble carrière : avoir travaillé avec un véritable escroc. Dans le milieu du seo, celà arrive parfois (et dans les deux sens) comme dans tous les secteurs, l’humain est ainsi fait. Ce post sert surtout à mettre en garde les petits naïfs se lançant sur le marché.

Dans le milieu du référencement certaines catégories d’activités génèrent tellement de business qu’elles attirent des intentions plus ou moins malsaines. Parmi celles qui ont mauvaises réputation on peut citer les Casinos, le poker, le porn ou les serruriers. Pourtant c’est quelque chose de bien plus anodin qui va me conduire dans une histoire hallucinante : les produits de cosmétique.

Aiitt confiannnnceeee

L’histoire commençait plutôt bien : je rencontre une relation d’un membre de ma famille qui cherche à faire son petit site internet de vente en ligne de produits cosmétiques importés. Le client est entrepreneur, présente bien, a l’air très sympathique et au delà de tout soupçons. Pour avoir fait parti d’un grand groupe et côtoyé de vrais bancs de requins, je pensais pouvoir les reconnaître en un seul coup d’oeil mais celui-ci était au delà de la Matrice, le Neo des escrocs et je vais vous dévoiler pourquoi.

Le type a donc un besoin mais aussi des ambitions pour son site dans lequel il veut mettre pas mal d’argent dans la communication, il a des contacts dans le show biz ainsi qu’avec des influenceurs très populaires, chose que j’ai pu constater sur les photos de son compte instagram. Il me propose donc de lui faire un site marque avec un espace marchand sous powerboutique dans un premier temps avec toute une stratégie digitale à déployer que je prendrais entièrement en charge.

Changement de dimension

Je lui fait donc une proposition de devis pour accompagner son projet incluant positionnement, webmarketing et bien entendu SEO. Celà se chiffre vite à plusieurs milliers d’euros et le gugus signe sans regarder le prix et sans en discuter. Celà m’a un peu interloqué mais au vu de l’ampleur du projet, je n’en ai pas trop tenu compte. Quelques semaines plus tard alors que le site est sur le point d’être livré, les délais de paiements ne sont pas respectés (acomptes non versés), je freine alors des 4 fers et ne veut plus aller plus loin sans règlement de celui-ci. En grimaçant, le gars me fait finalement un virement correspondant au montant et je reprends espoir face au projet qui prend désormais une autre dimension.

En effet, le type a mis en place une gigantesque manifestation internationale rassemblant des influenceurs et des gens du show biz. Pour celà il s’entoure d’un espèce d’agent de star qui visiblement a un joli carnet d’adresses. Le tout est prévu dans un pays étranger et force est de constater que c’est sa marque qui est au coeur du dispositif car le compte instagram de celle-ci présente des photos de blogueuses, youtubeuses et instagrameuses internationales avec ses produits. Un joli travail que je ne pouvais que saluer, un véritable tour de force d’avoir réussi à rassembler plus de 50 personnalités du web et des réseaux sociaux autour d’une marque naissante.

L’événement est relayé par la presse, radio et même la TV est prévue ! Autant dire que le poids sur mes épaules pour faire monter le site en puissance est grand. Pourtant le boss est serein : “T’inquiètes pas avec l’audience que va générer cet événement, les ventes vont arriver tout de suite, pas besoin de SEO”, je prépare néanmoins le terrain en positionnant des pages sur des requêtes. Au fur et à mesure, on me demande de remplir un blog présentant les invités, de faire des posts facebook, de mettre en ligne et de réaliser des visuels packagings… le tout sans que je ne reçoive les règlements intermédiaires.

Je bascule du côté obcur

Le gars trouve toujours des excuses pour reporter les paiements : je suis à l’étranger, la banque de mon pays met des plombes, j’attends des fonds, etc… Je suis un gars très patient et gentil mais à un moment donné, la moutarde me monte au nez et progressivement je durcis le ton. Jusqu’au clash final : à une semaine de l’event alors qu’il communique à fond dessus, je décide de “couper” le site en mettant une page blanche en html en guise de page d’accueil.

Là, il me la fait à l’envers en disant que je le prends en otage, mais je reste ferme : pas de paiement, pas de site. Puis en pleine nuit, je reçois un message d’un ami qui était au courant de l’affaire : le site a été remis en ligne ! Je me remets alors sur le service de l’hébergeur et je m’aperçois qu’un developpeur offshore a été recruté pour reprendre la main. Il a remis une sauvegarde du site mais pas de chance pour lui, j’avais les codes natifs maîtres de l’hebergement. Je copie alors le ftp en local et je supprime tout le répertoire ainsi que la base de données. Le gars n’a rien pu faire.

Le lendemain, je reçois un coup de téléphone de son intermédiaire, l’ami des stars, qui d’un ton très docile essaie de trouver une solution pour que je sois payé et me jure sur parole qu’il va récupérer l’argent, qu’il faut lui faire confiance. Ce gars là jouait sa réputation sur ce coup en prêtant son carnet d’adresses alors j’ai cédé un peu de terrain en remettant le tout en ligne… mais mon côté obscur a positionné une redirection cloackée 302 vers un autre site :D.

“On le trouve pas le site en tapant le nom, c’est normal”

“Ben, il marche non ? Quand on tape l’adresse”

“Oui”

“Ben c’est normal, on vient de le remettre en ligne, ça va prendre du temps”

“Ok”

Et quelques temps plus tard, à quelques jours de cette fameuse convention, coup de théâtre, tout est annulé ! La raison invoquée est l’interdiction de celui-ci par les autorités du pays hôte qui aurait mis des bâtons dans les roues aux organisateurs. Les 2 gugus reviennent penaud mais rebondissent vite en faisant une mini version de cet event en France avec des influenceurs bien Français, mais cette fois ci sans la marque.

Le site de vente en ligne de cosmétiques continue lui d’exister mais n’enregistre que peu de ventes (site tout jeune) car le gars ne voulait pas d’investissement en seo mais tout d’un coup tout change :” je veux être dans les premiers !”

“Mais ça prends du temps”

“J’ai pas le temps d’attendre !”

et d’un coup sec, il décide de fermer le site, ou plutôt de le laisser mourir…

Entourloupe Saison 2

Le budget est remis sur un autre site orienté sur l’organisation d’events entre marques et influenceurs. Autre univers, autre site que je réalise et que je positionne aussi. Là encore même histoire, je me fais balader, on me dit qu’on va me payer avec l’argent des places etc… et je remets un coup de pression en bloquant le service de réservation en ligne sur le site.

Les 2 zigotos sont accueillis sur ma terrasse de l’entrée, très austère assis sur 2 chaises en plastiques pourries avec un verre d’eau : le ton est donné, ça va boxer dur. Ils pleurent pour réouvrir le service, font mine de partir suite à mon refus et là c’est l’agent des stars qui trouve le ton juste :”Ecoute on a dépensé un gros budget pour organiser cet event bis, on est à sec, on a besoin de ton coup de pouce pour rentrer dans nos frais et je te donne ma parole, sur ma fille que je vais te payer”.

Je débloque alors en quelques secondes les réservations et l’event se déroule finalement normalement, puis les jours passent et pas de feedbacks. Au bout d’un moment je rappelle l’agent et je le découvre abattu au téléphone : l’escroc est venu en plein event, alors que les influenceurs avaient fait le déplacement, a constaté qu’il n’y avait pas assez de monde et a tout annulé oralement ! Le problème c’est que l’agent s’étant rendu garant auprès des hoteliers, agences de voyage et lieux loués pour l’event avec son propre chéquier, il est ruiné. L’escroc lui, rejette la faute sur l’agent en disant qu’il avait mal organisé l’event.

Au final avec le remboursement des services de l’event, l’agent est à sec de chez à sec, pour vous dire je l’ai recroisé en train de vendre des poulets sur un marché minable. Il s’est excusé de ne pas avoir pu me payer. Quand à l’escroc, il a quitté le territoire, sa société offshore a disparu et plus personne ne l’a recroisé.

J’ai ensuite découvert que ce gars avait eu de graves démêlés avec la justice sur des histoires d’escroqueries bien plus conséquentes, faisant même objet de reportages TV.

Ah oui et le fin mot de l’histoire sur le gros event annulé à l’étranger ? C’est tout simplement qu’il n’a pas payé les prestataires et leur promettait monts et merveilles. Même la raclure qui lui a servi d’homme de main pour récupérer le site n’a pas été rémunéré non plus. Depuis cette histoire, je demande systématiquement 50% d’acompte et 50% à la livraison, soyez donc prudents face aux chants des sirènes !

[story time seo] La plus grosse arnaque de ma vie !
4.7 (94.67%) 15 votes

Poster le commentaire

You have to agree to the comment policy.